46e Congrès de l'APCHQ - La performance du secteur de la construction résidentielle sera meilleure que prévu en 2007



    MONTREAL, le 13 sept. /CNW Telbec/ - L'Association provinciale des
constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ) profite de l'ouverture de son
46e Congrès, qui se déroule au Fairmont le Manoir Richelieu à La Malbaie du
13 au 15 septembre, pour dévoiler ses prévisions économiques 2007-2008. Bien
qu'inférieur à 2006, le nombre de mises en chantier sera plus important que
prévu en 2007, en raison notamment des bonnes performances au chapitre de
l'emploi et des revenus des ménages. Cependant, le relèvement des taux
d'intérêt attribuable à la croissance de l'économie canadienne et les impacts
de la conjoncture économique américaine pourraient contribuer à freiner
davantage les mises en chantier en 2008.

    Mises en chantier provinciales

    Après avoir atteint 50 910 mises en chantier en 2005, le secteur de la
construction résidentielle a enregistré 47 877 unités en 2006, affichant une
baisse de 6 %. Par ailleurs, le premier semestre de 2007 affiche une
augmentation de 5,1 % des mises en chantier, comparativement à la même période
l'an dernier, et ce, pour l'ensemble du Québec. Rappelons que les données de
l'Indicateur avancé de l'APCHQ publiées au premier trimestre de 2007
annonçaient déjà un marché plus robuste et une correction moins forte du
niveau des mises en chantier. Selon Steeves Demers, économiste principal de
l'APCHQ, "l'augmentation de 4,3 % du revenu personnel disponible et la
faiblesse du taux de chômage au Québec (seulement 6,5 % en juillet dernier),
ont certainement contribué à freiner le mouvement de repli des mises en
chantier amorcé depuis 2004". La construction résidentielle poursuit toutefois
un repli vers des niveaux qui, à long terme, correspondront davantage à la
croissance annuelle des ménages.
    L'APCHQ prévoit que les mises en chantier atteindront environ 46 500 et
43 000 unités pour 2007 et 2008 respectivement. La diminution de l'activité
dans le secteur de la construction résidentielle en 2008 pourrait être
attribuable aux effets indirects de la hausse du dollar canadien et à une
hausse des taux d'intérêt hypothécaires au pays, mais également aux effets
probables de la crise des prêts à risque aux Etats-Unis sur les dépenses de
consommation des ménages américains.

    La rénovation résidentielle

    Quant au marché de la rénovation, il poursuit sa progression, se
positionnant définitivement comme principale composante des investissements et
dépenses liées à l'habitation. L'APCHQ évalue à 9 milliards de dollars les
investissements en rénovation pour 2007, soit une hausse de 7,7 % par rapport
à 2006. Pour l'année 2008, les dépenses de rénovation devraient augmenter la
cadence et croître au rythme de 10 % pour atteindre 9,9 milliards de dollars.
    Selon M. Demers, plusieurs facteurs permettent d'envisager une croissance
continue des dépenses liées à la rénovation : "Le vieillissement du parc de
logements, la modification des caractéristiques des ménages telles leur âge et
leur taille, l'enrichissement des ménages québécois et le haut volume de
transactions sur le marché de la revente contribuent à soutenir le secteur de
la rénovation au Québec".

    Un environnement stimulant pour les acheteurs

    A la lumière des scénarios de prévisions démographiques, les perspectives
à moyen terme de l'industrie n'inquiètent pas outre mesure l'APCHQ, qui
considère toutefois que le gouvernement provincial doit maintenir un
environnement stimulant pour les acheteurs de maisons neuves. C'est pourquoi
elle réclame toujours la mise en place d'une véritable politique de
l'habitation, tout comme un ajustement des paramètres du programme de
remboursement partiel de taxes, et ce, afin de favoriser l'accession à la
propriété et soutenir l'activité dans l'industrie de la construction
résidentielle.

    Pour consulter le document intitulé L'économie et la construction
résidentielle au Québec - Bilan et perspectives (édition 2007), visitez le
portail de l'APCHQ à l'adresse suivante : www.apchq.com/outils

    A propos de l'APCHQ

    L'APCHQ transige avec plus de 17 000 entreprises réunies au sein de
16 bureaux régionaux, affirmant sa position de leader dans l'industrie de la
construction et de la rénovation résidentielles. En 1976, elle a instauré un
programme privé de garantie sur les bâtiments résidentiels neufs, duquel s'est
largement inspiré le gouvernement pour définir les standards de la garantie
obligatoire en 1999. Proactive, elle a créé en 1986 un plan de garantie
couvrant les travaux de rénovation. Elle a également mis sur pied la bannière
Réno-Maître en 2002. L'Association et ses membres effectuent ainsi 76 % des
travaux en habitation. Depuis 1997, l'APCHQ est la plus importante
gestionnaire de mutuelles de prévention du domaine de la construction. Etant
le seul agent négociateur patronal des relations de travail dans le secteur
résidentiel, elle défend les intérêts de quelque 12 000 employeurs et
25 000 travailleurs.




Renseignements :

Renseignements: Mélanie Saulnier, Conseillère principale en
communications - APCHQ, (514) 353-9960, poste 270, Cell.: (514) 951-3493; Du
13 au 15 septembre: (418) 665-6343, msaulnie@apchq.com, www.apchq.com; Source:
Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.