45 % des Canadiens sont stressés à l'idée de préparer leurs déclarations de revenus et 44 % continuent d'attendre à la dernière minute



    Une enquête révèle qu'à cause du stress, les Canadiens pourraient
    s'exposer à des pénalités inutiles ou omettre des déductions avantageuses

    MONTREAL, le 6 mars /CNW/ - Selon une étude commandée par ImpôtExpert,
chef de file canadien en matière de logiciels d'impôt, près de la moitié de
tous les Canadiens sont stressés à l'idée de préparer eux-mêmes leurs
déclarations de revenus; ceci pourrait contribuer à la tendance des Canadiens
à attendre à la dernière minute pour produire leurs déclarations, risquant
ainsi de ne pas profiter de toutes les déductions qui s'offrent à eux.
    Selon cette enquête, 45 pour cent des Canadiens interrogés ont admis que
l'idée d'entreprendre eux-mêmes la préparation de leurs déclarations de
revenus était une source de stress d'un degré allant de modéré à élevé. Les
femmes sont encore plus appréhensives que les hommes à l'idée de préparer
elles-mêmes leurs déclarations; en effet près de deux fois plus de répondantes
que de répondants ont indiqué le niveau de stress le plus élevé, soit 11 pour
cent par rapport à six pour cent (6 %) respectivement.
    Les Canadiens semblent retarder le plus possible la préparation de leurs
déclarations, puisque 44 pour cent des répondants ont indiqué la soumettre en
avril, soit le dernier mois de production admissible. Ceci ne représente
qu'une faible amélioration, soit de quatre pour cent (4 %), par rapport à l'an
dernier, alors que 48 pour cent des répondants indiquaient produire leurs
déclarations en avril.
    "Il est clair que les Canadiens se sentent quelque peu dépassés à l'idée
de préparer eux-mêmes leurs déclarations d'impôt, ce qui explique sans doute
pourquoi ils attendent à la dernière minute pour le faire", observe
madame Joanne Birtch, vice-présidente, Marketing et Développement des affaires
d'ImpôtExpert. "Pourtant, au lieu de s'exposer à des pénalités et à des
intérêts pour production tardive, les Canadiens pourraient réduire cette
réticence et ce stress de façon peu coûteuse, par exemple en utilisant un
logiciel d'impôt ainsi que le service de transmission en ligne."
    Parmi les Canadiens qui prévoient dépasser la date limite cette année,
23 pour cent ont indiqué comme raison qu'ils trouvaient "moins stressant" de
déterminer ce qu'ils doivent plus tard. Parmi ce groupe, 16 pour cent ont
indiqué qu'ils ne se préoccupent tout simplement pas de la date limite.
    Les Canadiens poursuivent également leur tendance à ignorer le premier
jour où il est permis de produire sa déclaration. Selon l'enquête, 69 pour
cent des répondants ne connaissaient pas la première date officielle à
laquelle ils avaient droit de produire leurs déclarations; seulement un pour
cent (1 %) de répondants de plus que l'an dernier étaient au courant de cette
date.
    Le rapport révèle en outre que 15 pour cent des Canadiens ne préparent
pas leurs déclarations eux-mêmes ou n'ont jamais produit de déclaration
d'impôt. De plus, 13 pour cent des Canadiens interrogés ont déclaré connaître
quelqu'un qui n'avait pas encore produit sa déclaration pour l'année
d'imposition précédente.
    Enfin, 32 pour cent des Canadiens signalent qu'il est "probable" que
certaines déductions ou exemptions auxquelles ils ont droit leur échappent
lorsqu'ils produisent leurs déclarations. Ce pourcentage a augmenté de quatre
pour cent (4 %) par rapport à l'année dernière, ce qui indique que les
Canadiens ne prennent pas de mesures pour optimiser leurs déclarations de
revenus et maximiser leurs remboursements.
    "La plupart des Canadiens auront sans doute droit à un remboursement
suite à la production de leurs déclarations, poursuit madame Birtch. Il est
important de ne pas avoir peur de la période des impôts mais plutôt de la voir
comme une occasion, de simplifier le processus et de produire sa déclaration à
temps."
    L'enquête 2007 d'ImpôtExpert a été effectuée par le Centre de recherche
Décima du 11 au 15 janvier derniers auprès de 1017 répondants; la marge
d'erreur est de +/-3,1 % 19 fois sur 20.

    
    Autres constats ressortant de l'enquête 2007 de Décima pour ImpôtExpert :

    -   Par région, les résidents de l'Ontario et de l'Alberta ont déclaré
        subir le degré de stress le plus élevé. Quarante-neuf pour cent
        (49 %) des résidents de ces deux provinces ont en effet déclaré que
        le fait de produire eux-mêmes leurs déclarations de revenus leur
        causait un degré de stress de modéré à élevé.
    -   Les résidents du Québec sont les moins stressés à l'idée de préparer
        leurs propres déclarations. Seulement 33 pour cent des Québécois,
        soit beaucoup moins que dans le reste du Canada, ont déclaré subir un
        stress modéré à élevé.
    -   Vingt-deux pour cent (22 %) des répondants qui ont déclaré connaître
        quelqu'un qui n'avait pas encore produit une déclaration pour l'année
        précédente avaient un revenu familial de 100 000 $ ou plus. Il s'agit
        du groupe le plus important (en termes de revenu) connaissant
        quelqu'un qui n'avait pas produit une déclaration pour l'année
        précédente.
    -   Malgré le fait que beaucoup de Canadiens ne connaissent pas la
        première date à laquelle ils peuvent soumettre leurs déclarations et
        attendent plutôt à la dernière minute, 97 pour cent des répondants de
        l'étude ont d'excellentes intentions puisqu'ils ont indiqué qu'ils
        prévoyaient produire leurs déclarations avant la date limite cette
        année.
    -   Seulement six pour cent (6 %) des répondants du groupe des 18 à 24
        ans connaissaient la première date officielle à laquelle ils peuvent
        produire leurs déclarations, soit le pourcentage le plus faible parmi
        tous les groupes d'âge.
    -   Soixante-cinq pour cent (65 %) des répondants ont déclaré avoir
        produit leur première déclaration d'impôt lorsqu'ils étaient âgés de
        18 à 24 ans.

    Sur une échelle de 1 à 10, 1 étant le degré de stress le moins élevé et 10
le plus élevé, comment évaluez-vous votre degré de stress à l'idée de préparer
vous-mêmes vos déclarations d'impôt?

                     --------------------------------------------------------
                                                      Man./
                      Total    Atl.     Qc     Ont.   Sask.    Alb.     CB
    -------------------------------------------------------------------------
    Stress élevé à
     modéré
     (5 à 10)          45 %    48 %    33 %    50 %    46 %    49 %    46 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Faible stress
     (1 à 4)           48 %    43 %    62 %    40 %    45 %    45 %    47 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Ne sait
     pas/refuse
     de répondre        8 %     9 %     4 %    10 %     9 %     6 %     7 %
    -------------------------------------------------------------------------


                     ------------------------
                         Homme      Femme
    -----------------------------------------
    Stress élevé à
     modéré
     (5 à 10)             41 %       48 %
    -----------------------------------------
    Faible stress
     (1 à 4)              53 %       43 %
    -----------------------------------------
    Ne sait
     pas/refuse
     de répondre           6 %        9 %
    -----------------------------------------

    Conseils pour simplifier le processus de déclaration de revenus :

    -   Préparez-vous tôt : plus vous vous préparez à l'avance, plus vous
        pouvez envoyer votre déclaration et recevoir votre remboursement
        rapidement, ou sinon déterminer le montant que vous devez afin
        d'éviter les pénalités et les intérêts pour production tardive.
    -   Consultez votre déclaration de l'an dernier pour vous assurer que
        vous ne laissez pas échapper d'avantages ou de déductions.
    -   Conservez vos relevés et reçus dans un même endroit toute l'année,
        par exemple une enveloppe, pour les avoir à portée de la main au
        moment voulu.
    -   Rappelez-vous d'incorporer le plus de frais déductibles possibles
        pour réduire ce que vous devez et maximiser votre remboursement.
    -   Produisez votre déclaration en ligne et à temps; votre remboursement
        pourrait vous parvenir en à peine huit jours.
    

    Au sujet de Logiciel Dr Tax
    Logiciel Dr Tax Inc. est une entreprise canadienne privée qui a son siège
social à Montréal, au Québec. Important fournisseur de produits de préparation
des déclarations de revenus, elle fournit des produits d'impôt aux
professionnels de l'impôt depuis plus de 20 ans. La gamme des produits
ImpôtExpert de Dr Tax comprend le logiciel d'impôt en ligne ImpôtExpert.ca
ainsi que le logiciel ImpôtExpert pour Windows. ImpôtExpert.ca est le
fournisseur des services fiscaux des importants portails canadiens
Sympatico.MSN.ca et Yahoo! Canada.

    Au sujet des produits ImpôtExpert
    ImpôtExpert est offert en version CD-ROM ou en ligne. Les deux versions
peuvent servir à préparer les déclarations pour toutes les provinces et sont
offertes en anglais sous le nom de UFile. Ceux qui choisissent ImpôtExpert
profitent du système d'entrevue QuikClik exclusif au programme et du
calculateur de remboursement Optimax, qui permet d'économiser en repérant
toutes les déductions et les transferts possibles, ce afin de minimiser vos
impôts et de maximiser votre remboursement. La version de cette année offre
également de toutes nouvelles fonctionnalités intuitives, ainsi qu'un soutien
en ligne à même le produit.

    Prix et disponibilité
    Le logiciel ImpôtExpert pour Windows est offert exclusivement chez Future
Shop et Best Buy au prix de 19,99 $ pour la version standard ou de 29,99 $
pour ImpôtExpert Plus. Le logiciel est également accessible en ligne à
www.impotexpert.ca à compter de 15,95 $.
    La version en ligne du produit est offerte gratuitement aux étudiants et
aux Canadiens au revenu annuel inférieur à 25 000 $.





Renseignements :

Renseignements: Gaven Dumont, (514) 397-9093; Alana Coleman, Mansfield
Communications, (416) 599-0024, alana@mcipr.com; Joanne Birtch,
Vice-présidente, Marketing et Développement des affaires, ImpôtExpert, (905)
845-0908; ou 1-800-834-5322; Anna Ricci, 1-800-663-7829, ext.245

Profil de l'entreprise

Dr Tax Software Inc

Renseignements sur cet organisme

IMPOTEXPERT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.