42e congrès provincial Afeas : 400 congressistes s'engagent à mettre "du Québécois dans leur cabas !".



    TROIS-RIVIERES, QC, le 23 août /CNW Telbec/ - Soucieuse de
l'environnement, l'Afeas se mobilise à nouveau en 2008-2009 avec son projet
"Du québécois dans mon cabas !". Au terme de ce projet, en juin 2009, les
membres auront augmenté leur consommation d'aliments produits au Québec. Les
impacts d'un tel projet pour le Québec sont non seulement environnementaux,
mais aussi économiques et sociaux.
    Dans le cadre de son 42e Congrès provincial annuel à Trois-Rivières, les
membres de l'Afeas ont pris position sur plusieurs questions touchant l'avenir
de la société québécoise. En lien avec des décisions fédérales des dernières
jours, l'Afeas se joint au vaste regroupement des partis d'opposition et de
multiples associations demandant à la ministre du Patrimoine canadien, madame
Josée Verner, de revenir sur sa décision d'abolir sept programmes d'aide
financière dont les secteurs des arts et de la culture a besoin pour se
développer. Rappelons que les artistes soutenus par ces programmes sont de
véritables ambassadeurs du Canada à l'étranger et que les retombées
financières sont six fois la valeur de l'aide offerte aux créatrices et
créateurs.
    Pour protéger les droits des femmes, l'Afeas demande aux ministères de
l'Immigration du Québec et du Canada de refuser l'immigration des familles
polygames. Par ailleurs, les déléguées demandent à la Chambre de communes du
Canada de discuter, dès la reprise des travaux parlementaires à l'automne, du
Projet de loi privé C-562 modifiant le Code criminel (droit de mourir dans la
dignité). Dans un autre ordre d'idée, l'Afeas demande d'augmenter le salaire
minimum afin que le revenu annuel d'une personne, travaillant 40 heures par
semaine, soit au-dessus du seuil de faible revenu. Cette augmentation
substantielle du salaire minimum, tout en profitant majoritairement à des
femmes, est un moyen additionnel pour lutter contre la pauvreté et
l'exclusion.

    Un soutien au projet de recyclage des femmes récupératrices de Cotonou, à
    Bénin

    L'Afeas, en partenariat avec Oxfam-Québec, soutient un projet de
récupération par des femmes de Cotonou, au Bénin. Ce projet veut favoriser
l'autonomie financière des travailleuses, tout en donnant à ces femmes
entrepreneures une éducation de base et une formation en gestion de
micro-entreprise. Un montant de 5 000 $, réuni grâce à la générosité des
membres, a été remis à monsieur Marquis Giguère, directeur des campagnes de
financement pour Oxfam-Québec, qui a présenté aux congressistes l'évolution du
projet depuis sa mise en place.

    Des prix pour reconnaître le travail des membres

    Le 42e Congrès provincial de l'Afeas se tenait sous la présidence
d'honneur de Madame Julie Robitaille (Directrice de l'Ecole Power Skating
Julie Robitaille), appuyée par Mesdames Stella Montreuil (Présidente de la
Corporation de développement culturel de Trois-Rivières) et Brigitte Lepage
(Gestionnaire chez Solutions et technologies industrielles inc.), à titre de
patronnes d'honneur, trois femmes très impliquées dans la région.
    Ces assisses annuelles ont été l'occasion de remettre le Prix
Azilda-Marchand à l'Afeas locale St-Félix-de-Valois pour son action de
sensibilisation, "Mon cabas, je l'utilise !", visant à diminuer l'utilisation
des sacs en plastique jetables. Ont aussi reçu les Prix Activités Femmes d'ici
l'Afeas locale Ancienne-Lorette (Journée de la femme 2008) et les Afeas
régionales Centre du Québec (Gala Excellence au féminin) et
Québec-Chaudière-Appalaches (Opération Tendre la main 2007).

    A la présidence provinciale

    Madame Mariette Gilbert a été reconduite à titre de présidente
provinciale pour la troisième année consécutive. "Ce 42e congrès provincial de
l'Afeas est un franc succès. C'est avec conviction que les déléguées ont
adopté des positions qui touchent de près divers aspects de la vie des
Québécoises, souligne madame Gilbert. De mon côté, je compte poursuivre le
développement de la visibilité de l'Afeas et son ouverture aux femmes
immigrantes : deux objectifs majeurs que je m'étais fixée lors de mon premier
mandat."

    A propos de l'Afeas

    Fondée en 1966, l'Afeas (Association féminine d'éducation et d'action
sociale) regroupe en association 12 000 Québécoises intéressées à la promotion
des femmes et à l'amélioration de leurs conditions de vie dans la société. Par
l'éducation, elle vise à initier une réflexion individuelle et collective tout
en provocant un choc des idées sur les droits et les responsabilités des
femmes. Incitant ses membres à réaliser des actions concrètes dans leur milieu
en vue d'un changement social, l'Afeas défend les intérêts des femmes auprès
des instances décisionnelles. www.afeas.qc.ca.

    Note : Madame Mariette Gilbert, présidente provinciale de l'Afeas et
    madame Renée Arsenault, présidente de l'Afeas régionale Mauricie, seront
    disponibles pour des entrevues.




Renseignements :

Renseignements: Hélène Cornellier, Afeas, (514) 251-1636, C. (514)
791-9023, cornellier@afeas.qc.ca; Muriel Haraoui, HKDP Communications et 
affaires publiques, (514) 395-0375 poste 235, C. (514) 717-3764,
mharaoui@hkdp.qc.ca; Source: Afeas

Profil de l'entreprise

AFEAS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.