4 000 $ à l'économie du Québec pour chaque personne aidée

MONTRÉAL, le 9 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Pour chaque personne qui reçoit les services d'intégration en emploi des organismes membres du Réseau des services spécialisés de main-d'œuvre (RSSMO), l'économie du Québec bénéficie d'un gain économique net de 4 000 $, conclut une étude de l'analyse des impacts des activités du Réseau.

L'étude de rentabilité

À la lumière des orientations budgétaires du gouvernement québécois et dans le but de connaître le coût de ses services, le RSSMO a mandaté l'économiste Pierre-Emmanuel Paradis, de la firme AppEco, pour l'analyse des impacts socioéconomiques nets de ses interventions. L'échantillon global étudié compte 8 833 personnes qui ont participé à des interventions de quatre à six mois.

Ce qui nuit à l'employabilité

Au Québec, en 2014, on comptait 340 000 personnes officiellement au chômage, et 139 800 adultes sans contrainte au travail et prestataires du programme d'aide sociale. Plusieurs difficultés se dressent devant ces travailleurs potentiels : 68 % connaissent une inadéquation par rapport au marché du travail, 52 % présentent des problèmes psychosociaux, 40 % des problèmes financiers, 31 % des problèmes de santé physique ou mentale, 28 % voient leur origine ou ethnicité comme un facteur qui contribue à leur non-emploi et 30 % attribuent leur situation à une série d'autres facteurs déterminants comme les problèmes de transport ou le casier judiciaire. En moyenne, les travailleurs sondés cumulent 4,2 difficultés d'employabilité sur les six énumérées.

Réinsertion vs. Prestations

Le coût annuel moyen des prestations d'assurance-emploi est de 11 000 $ et le coût annuel moyen des prestations d'aide sociale est de 7 300 $. Le coût par individu réinséré en emploi ou aux études par le RSSMO est de 2 500 $.

Le cas des « sans chèques »

Chaque personne qui cogne à la porte des organismes membres du RSSMO ne reçoit pas nécessairement des prestations, mais si la situation se prolonge, elle se voit forcée de demander de l'aide. Les « sans chèques » ne coûtent théoriquement rien à l'État, mais ils doivent être considérés prioritaires. L'étude socioéconomique révèle que 40 % de ces travailleurs sans emploi choisissent volontairement de ne pas demander de soutien public pour leurs revenus. Ils sont soutenus par leur entourage ou ils pigent dans leurs économies personnelles jusqu'à ce que la situation devienne intenable.

Le RSSMO : des gains économiques tangibles

Pour chaque individu qui reçoit les services du RSSMO, c'est en moyenne 1 800 $ de gains économiques pour le gouvernement provincial et les organismes publics, 900 $ de gains économiques pour le gouvernement fédéral et 1 300 $ de richesse créée par ces individus et leur famille. Ces gains totalisent 4 000 $ pour l'économie du Québec dans son ensemble, et ils sont attribuables à toute personne qui reçoit les services du RSSMO, qu'elle intègre le marché du travail ou non. Chaque année, les services du RSSMO touchent 25 000 personnes, pour un total de 100 000 000 $ (cent millions) en gain économique net pour la province.

« Ce que nous avions toujours pensé sans avoir des données quantifiables en main s'avère juste : nos services d'intégration à l'emploi sont non seulement rentables pour le gouvernement, mais aussi pour la société dans son ensemble. En ce sens, nous sommes convaincus que le soutien par le gouvernement de nos actions doit se poursuivre. Tous en bénéficient : les futurs travailleurs, leurs milieux de vie, les entreprises et l'économie du Québec dans son ensemble », a expliqué Mme Marie-Josée Dubois, présidente du RSSMO.

À propos du RSSMO

Le Réseau des services spécialisés de main-d'œuvre regroupe 48 organismes à but non lucratif accrédités, actifs dans 91 points de services. Ces organismes, établis dans 14 régions du Québec, sont issus de leur communauté. La mission première des membres du RSSMO est le développement de l'employabilité visant l'intégration, la réintégration et le maintien en emploi de personnes ayant des difficultés particulières d'insertion socioprofessionnelle. Le RSSMO se distingue par la qualité des services de ses adhérents, leur caractère innovateur et la rentabilité de leurs interventions pour l'économie du Québec.

 

SOURCE Réseau des services spécialisés de main-d'oeuvre

Renseignements : Mme Karine Genest, Directrice générale, RSSMO, (514) 904-1544, rssmo.qc.ca/etude; M. Pierre Emmanuel Paradis, de la firme AppEco, sera disponible pour des entrevues au sujet de la méthodologie et des résultats en composant le numéro suivant : (514) 742-6348

RELATED LINKS
http://rssmo.qc.ca/

Profil de l'entreprise

Réseau des services spécialisés de main-d'oeuvre

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.