37e Rapport annuel du Protecteur du citoyen - PLUS DE VIGILANCE DANS LA PREVENTION ET LA GESTION DES RISQUES DANS LE RESEAU DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX



    QUEBEC, le 7 juin /CNW Telbec/ - Une meilleure qualité des services exige
des actions concrètes pour prévenir les risques et pouvoir réagir rapidement
si des situations préjudiciables surviennent. Les plaintes et les signalements
examinés par le Protecteur du citoyen au cours de la dernière année montrent
des lacunes au plan de la gestion des risques au sein des établissements du
réseau de la santé et des services sociaux. La Protectrice du citoyen, madame
Raymonde Saint-Germain, rappelle l'importance de suivre de plus près
l'application des dispositions de la Loi sur les services de santé et des
services sociaux en ce qui concerne la prestations sécuritaires des services.
    Les établissements sont tenus de divulguer les incidents et les
accidents, d'en informer l'usager et ses proches, de tenir un registre local
de ces événements et de verser au dossier de l'usager un rapport sur tout
incident ou accident le mettant en cause. De plus, chaque établissement doit
mettre sur pied un comité de gestion des risques chargé d'identifier et
d'analyser les dangers potentiels, et de faire les recommandations au conseil
d'administration de l'établissement.
    Le Protecteur du citoyen note que les dispositions de la loi sont
appliquées de façon inégale dans les établissements. Les recommandations
découlant de ses enquêtes à la suite de plaintes et de signalements portent
sur la déclaration obligatoire des incidents et accidents à l'usager ou à son
représentant, la formation du personnel et le fonctionnement du comité de
gestion des risques. Le Protecteur du citoyen recommande aussi aux
établissements de respecter le ratio d'infirmières en prévention des
infections et de finaliser la mise à jour du programme de prévention et de
contrôle des infections nosocomiales le plus rapidement possible.
    Bien que le Ministère ait élaboré un plan d'action sur la prévention et
le contrôle des infections nosocomiales et un cadre de référence à l'intention
des établissements, la Protectrice du citoyen est d'avis qu'il a aussi la
responsabilité de s'assurer que les mesures sont suffisantes et surtout
qu'elles sont appliquées en temps opportun. "Les nombreux cas d'infections
nosocomiales qui se sont déclarés dans les hôpitaux du Québec au cours de
l'année inquiètent la population, les personnes hospitalisées et leur famille.
La vigilance et la prévention sont essentielles pour éviter l'aggravation de
l'état de santé de l'usager et épargner au personnel soignant et aux
administrations beaucoup de temps, d'énergie et de fonds publics pour corriger
les situations. Tous en seront gagnants", précise madame Saint-Germain.
    -%SU: CPN,SOC
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Dominique Bouchard, Agente d'information, (418)
643-2688, Cell: (514) 346-2643,
dominique.g.bouchard@protecteurducitoyen.qc.ca; Source: Le Protecteur du
citoyen


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.