350 paramédics occupent les bureaux du ministère de la Santé et des Services sociaux à Québec



    QUEBEC, le 12 juin /CNW Telbec/ - Depuis 12 h 30 des paramédics de toutes
les régions du Québec occupent les bureaux du ministère de la Santé et des
Services sociaux. C'est pour protester contre la paralysie dans laquelle sont
plongées les négociations entourant leur intégration à la nouvelle échelle
salariale qui doit entrer en vigueur le 1er juillet que les paramédics ont
décidé de poser ce geste. "Il ne reste que vingt jours avant l'échéance et les
représentants gouvernementaux ne semblent pas pourvus des mandats qui nous
permettraient de progresser vers une entente. Les actions que nous avons
menées jusqu'à maintenant ne semblent pas avoir convaincu le gouvernement de
l'unité des paramédics autour des positions d'équité que nous soutenons dans
cette affaire. Tout ce que nous souhaitons c'est d'en arriver à une entente
qui reconnaisse la valeur du travail de tous les paramédics" font valoir les
représentants de trois syndicats de paramédics affiliés à la Fédération de la
santé set des services sociaux de la CSN.

    Les faits

    En 2006, les parties avaient convenu de la réévaluation du titre d'emploi
de technicien ambulancier (paramédic). L'entente stipulait que cet exercice
bipartite devait s'effectuer en fonction des nouvelles exigences applicables
(DEC) et de la description des tâches.
    Quelques mois plus tard, en 2007, les parties s'entendaient pour que le
titre d'emploi de technicien ambulancier (paramédic) avec exigence du diplôme
d'études collégiales (DEC) soit fixé au rangement 17, soit à 30,40 $ au
maximum de l'échelle.
    Les négociations ont trainé en longueur depuis 2008 alors que la date
butoir (1er juillet) de l'entrée en vigueur de la nouvelle échelle salariale
approche à grands pas.

    Pourquoi des actions

    La formation et les exigences de base ne cessent d'augmenter pour tous
les paramédics, quelque soit la formation initiale de chacun, tous exercent
pleinement la profession. Pourtant, le gouvernement continue à vouloir imposer
un régime salarial discriminatoire pour ceux qui n'auraient pas en poche la
plus haute diplomation reconnue pour le titre d'emploi de technicien
ambulancier. Les plus anciens appliqueront les mêmes protocoles que les
finissants du DEC, pourtant le gouvernement veut leur imposer une rémunération
inférieure.
    C'est pour faire reconnaître leur droit à un traitement équitable que les
paramédics du Québec affiliés à la FSSS-CSN ont entrepris une série d'actions.
Les syndicats détiennent des mandats de grève adoptés à 98 % par les
assemblées générales.




Renseignements :

Renseignements: Roger Deslauriers, Service des communications de la CSN,
(514) 598-2378, cell. (514) 916-8041; Source: Confédération des syndicats
nationaux


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.