31ième congrès du FRAPRU : des débats cruciaux pour la poursuite de la lutte pour le droit au logement

QUÉBEC, le 3 juin 2011 /CNW Telbec/ - Ce sont des questions stratégiques importantes auxquelles auront à répondre les 130 délégués au 31ième congrès du Front d'action populaire en réaménagement urbain qui aura lieu à l'Université Laval de Québec, sous le thème Poursuivre sur la route pour le logement social.

Une période difficile

Le FRAPRU se demandera comment poursuivre les pressions sur le gouvernement fédéral, maintenant que le Parti conservateur de Stephen Harper a obtenu la majorité à la Chambre des communes.

La question est d'autant plus cruciale qu'Ottawa a, au cours de la dernière année, cessé ses investissements dans de nouveaux logements sociaux et que ce sont les logements sociaux existants qui sont maintenant menacés. Par le passé, le gouvernement fédéral a en effet accepté de financer, pour des périodes variant entre 25 à 50 ans, la construction, le fonctionnement et l'entretien de 120 000 logements sociaux, sous la forme de HLM, de coopératives d'habitation et de logements sans but lucratif. Or, ce financement prendra fin dans les toutes prochaines années, dans certains cas, aussi tôt qu'en 2012. Les locataires à plus faible revenu qui habitent ces logements pourraient se retrouver avec de fortes hausses de loyer, l'aide fédérale ayant jusqu'ici servi à leur assurer un loyer ne dépassant pas 25 % de leur revenu.

Quant au gouvernement du Québec, dirigé par Jean Charest, il a renié un engagement formel pris lors de la campagne électorale de 2008, en diminuant de 3000 à 2000 le nombre de logements sociaux qu'il finance annuellement. Même si le dernier budget du ministre des Finances, Raymond Bachand, laissait entendre que ce recul serait compensé par le Plan Nord, il a depuis été confirmé que celui-ci ne permettra que la construction de 500 logements en 5 ans dans les communautés inuits. Bref, le manque à gagner demeure presque entier.

Compte tenu de cette conjoncture difficile, le FRAPRU discutera de la possibilité d'organiser, dès le mois d'octobre, une vaste tournée d'actions et de manifestations qui le mènerait en l'espace d'une semaine, dans presque toutes les régions du Québec, de l'Abitibi au Bas Saint-Laurent.

La lutte contre les orientations budgétaires du gouvernement Charest

Les participants et les participantes au 31ième congrès du FRAPRU seront par ailleurs appelés à faire le bilan de la lutte plus générale contre les orientations budgétaires du gouvernement Charest. Ce dernier s'entête, malgré les protestations, à imposer son programme de tarifications et de compressions dans les services publics. Après avoir introduit sa taxe santé de 200 $ par année, le gouvernement entend appliquer, dès 2012, une hausse des frais de scolarité qui, à terme, coûteront 1625 $ de plus par année à chaque étudiant. Il prévoit également une augmentation marquée des tarifs d'électricité, à partir de 2014, ce qui aura un impact désastreux sur les locataires à faible revenu demeurant dans des logements en mauvais état, mal isolés.

Le FRAPRU se demandera donc quelle orientation défendre au sein de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics dont il est un membre actif depuis ses débuts à l'hiver 2010. Est-il envisageable, par exemple, de se joindre au mouvement de grève qui devrait s'amorcer à l'automne ou au début de l'hiver en milieu étudiant?

Un programme chargé

Le congrès du FRAPRU s'amorce aujourd'hui par une conférence sur les conditions de logement des peuples autochtones donnée par un représentant de l'Assemblée des Premières nations du Québec et du Labrador, ainsi que par des ateliers thématiques dont un animé par le groupe Right to Housing de Winnipeg.

Les propositions soumises au congrès seront discutées en atelier samedi, puis soumises pour adoption en plénière au cours de la journée de dimanche.

SOURCE FRONT D'ACTION POPULAIRE EN REAMENAGEMENT URBAIN (FRAPRU)

Renseignements :

François Saillant (514) 919-2843 (cellulaire)
Véronique Laflamme (418) 956-3403 (cellulaire)
www.frapru.qc.ca

Profil de l'entreprise

FRONT D'ACTION POPULAIRE EN REAMENAGEMENT URBAIN (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.