31e Symposium sur les eaux usées et 20e Atelier sur l'eau potable : des retombées positives pour la qualité de l'eau au Québec



    MONTREAL, le 30 oct. /CNW Telbec/ - Le 31e Symposium sur les eaux usées
et le 20e Atelier sur l'eau potable, qui se tenaient à l'Hôtel des Seigneurs
de Saint-Hyacinthe, ont pris fin hier, le 29 octobre 2008. L'événement visait
à réunir divers intervenants du secteur de l'eau afin qu'ils puissent partager
leurs connaissances relatives à de nouvelles technologies ainsi qu'à certaines
problématiques propres aux eaux usées et à l'eau potable. Au total, plus de 40
conférences ont été présentées et ont permis à près de 350 intervenants des
secteurs public, parapublic et privé de prendre conscience de l'état de la
situation et des dernières innovations dans le domaine.
    "Je crois que les conférences ont couvert autant que possible les
préoccupations du milieu de l'eau au Québec. Des thèmes importants ont été
discutés lors de ces sessions, je pense notamment à la question du fleuve
Saint-Laurent ou encore à celle des cyanobactéries dans nos lacs et
rivières.", explique M. Michel Boily, vice-président du secteur Eau de RESEAU
environnement. Les objectifs initialement fixés ont donc été atteints.
    Parmi les conférences clés, M. Pierre Dumont, du ministère des Ressources
naturelles et de la Faune, est venu dresser un portrait actuel de même qu'une
projection des différents écosystèmes aquatiques du fleuve Saint-Laurent dans
un contexte de changements climatiques. A travers sa conférence, M. Dumont a
non seulement abordé le thème des espèces de poissons en voie de disparition,
mais a également traité l'augmentation observée sur certaines espèces dont
l'avenir était incertain il y a quelques années à peine.
    Egalement, M. Pierre D'Arcy, de Pêches et Océans Canada, est venu exposer
sur les moyens d'adaptation du système de transport maritime sur le
Saint-Laurent face aux changements climatiques. L'enjeu principal de cette
conférence était de proposer des scénarios visant à rehausser le niveau du
fleuve à certains endroits et de le diminuer ailleurs de façon à faciliter la
circulation maritime du fleuve tout en respectant les principes de
développement durable. L'une des options proposées par M. D'Arcy lors de sa
présentation visait la construction d'un barrage à la hauteur de Port
Saint-François, situé près de Trois-Rivières.
    Finalement, dans le volet eau potable, M. Benoit Barbeau, de l'Ecole
Polytechnique de Montréal, est venu dresser un portrait des installations de
traitement d'eau potable québécoise ainsi que leur capacité à faire face à une
augmentation des cyanobactéries dans un contexte de changements climatiques.
Sachant que les impacts attendus des changements climatiques sont susceptibles
de favoriser la production d'algues bleu-vert, M. Barbeau a profité de
l'occasion pour soulever des pistes de réflexion quant à notre capacité à
traiter des concentrations plus élevées de toxines.
    "C'est grâce à la participation des intervenants présents aujourd'hui
qu'il est possible de produire une eau de qualité au Québec.", a résumé Mme
Ann Lajoie, présidente de RESEAU environnement.

    La mission de RESEAU environnement est de regrouper des spécialistes de
l'environnement, des gens d'affaires, des municipalités et des industries du
Québec afin d'assurer, dans une perspective de développement durable,
l'avancement des technologies et de la science, la promotion des expertises et
le soutien des activités en environnement, en favorisant et en encourageant
les échanges techniques et commerciaux, la diffusion des connaissances
techniques, le suivi de la réglementation, la représentation auprès des
décideurs ainsi que l'assistance auprès des marchés interne et externe. Ses
principaux champs d'activité sont l'eau potable et les eaux usées, les sols et
les eaux souterraines, l'air et les changements climatiques ainsi que les
matières résiduelles.




Renseignements :

Renseignements: Philippe KOUADIO, Coordonnateur, Secteurs Eau, Sols et
Eaux souterraines, (514) 270-7110, poste 241,
pkouadio@reseau-environnement.com; Source: Hugo LAPORTE, Coordonnateur des
communications et relations publiques, RESEAU environnement, (514) 270-7110,
poste 242, hlaporte@reseau-environnement.com

Profil de l'entreprise

Réseau Environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.