Droits des peuples autochtones : La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse se penchera attentivement sur le rapport de la Commission de vérité et réconciliation

MONTRÉAL, le 2 juin 2015 /CNW Telbec/ - À la suite du dévoilement du rapport final de la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR) aujourd'hui à Ottawa, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse prendra connaissance des 94 recommandations formulées dans le rapport final.

« Les recommandations du rapport de la CVR portent sur de nombreuses sphères de la vie des Autochtones et auront certainement un impact significatif pour eux, a déclaré Jacques Frémont, président de la Commission. Après avoir documenté les violations des droits fondamentaux des Autochtones, c'est maintenant le temps de passer à l'étape de la réconciliation en posant des gestes concrets ».

À cet égard, la CRV, comme l'avait fait la Commission en 2010, recommande la mise en œuvre de la Déclaration des peuples autochtones des Nations Unies. Au Québec, les Autochtones sont encore victimes de discrimination, de préjugés et de violation de leurs droits, notamment dans les secteurs du logement, de l'emploi, de l'éducation et de la protection de la jeunesse.  Cette réalité s'illustre, entre autres, par les écarts socio-économiques importants qui les séparent du reste de la population canadienne, une situation encore plus marquée chez les femmes et les enfants.

De 2007 à 2015, les commissaires de la CVR ont sillonné le pays pour recueillir les témoignages des anciens élèves des pensionnats et leurs descendants et informer les Canadiens sur les traumatismes qu'ils ont subis dans ces écoles au cours des 140 ans d'existence de ces institutions.

« Nous tenons à souligner le courage des 7 000 personnes qui ont fait un témoignage devant la CVR et le travail remarquable qui a été accompli par les commissaires, a ajouté M. Frémont. La Commission rappelle aussi le travail de Renée Dupuis, vice-présidente de la Commission, qui a agi comme témoin honoraire au cours des consultations de la CRV ».

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l'intérêt de l'enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l'application de la Loi sur l'accès à l'égalité en emploi dans des organismes publics.

Suivez-nous sur : Facebook | Twitter | Google+

Source :
Jean-François Gagnon
514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 230
jean-francois.gagnon@cdpdj.qc.ca

 

SOURCE Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse

Renseignements : Source : Jean-François Gagnon, 514 873-5146 ou 1 800 361-6477, poste 230, jean-francois.gagnon@cdpdj.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.cdpdj.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.