30e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue - Bilan de l'événement

Un anniversaire rempli de surprises et d'émotions

ROUYN-NORANDA, QC, le 3 nov. 2011 /CNW Telbec/ - Pour son trentième anniversaire, le Festival s'est offert une semaine mémorable, remplie de surprises et d'émotions. Dès la soirée d'ouverture, le ton était donné avec un nombre record d'invités et de médias qui se sont donné rendez-vous à Rouyn-Noranda pour célébrer la magie du cinéma. La surprise n'a pas épargné les fondateurs, Jacques Matte, Guy Parent et Louis Dallaire, chacun ayant reçu des mains du ministre Pierre Corbeil et des députés Daniel Bernard et François Gendron la médaille de l'Assemblée nationale pour leur implication dans le milieu culturel de la région.

Les fondateurs ont, pour leur part, tenu à honorer un artisan important du cinéma québécois, le directeur-photo Michel La Veaux, lors de la soirée du dimanche. Ce dernier a reçu avec émotion les témoignages des réalisateurs Benoît Pilon et Sébastien Pilote ainsi que du distributeur Louis Dussault. Martin Guérin avait, pour l'occasion, réalisé un montage d'extraits de films mettant en valeur le talent exceptionnel de ce sculpteur de lumières.

De grandes premières, de grands films

Le Festival a eu l'honneur de présenter de grands films en premières mondiales, nord-américaines, canadiennes et québécoises : en premières mondiales, le très attendu Trou Story de Richard Desjardins et Robert Monderie et la première fiction réalisée par un membre des Premières Nations du Québec, le film Mesnak, d'Yves Sioui Durand; en première nord-américaine, le long métrage Une Bouteille dans la mer de Gaza de Thierry Binisti; en premières canadiennes et québécoises, les films Le Vendeur de Sébastien Pilote, L'Homme qui voulait vivre sa vie d'Eric Lartigau, Et maintenant on va où? de Nadine Labaki et Le Gamin au vélo de Jean-Pierre et Luc Dardenne. « Cette année, tout particulièrement pour le 30e, nous voulions offrir une programmation qui fasse vibrer les gens. La réponse du public nous amène à croire que la magie a opéré, rien ne nous fait plus plaisir », s'est exclamé le cofondateur Guy Parent. « Nous sommes chanceux! Quelle belle job que d'être diffuseurs des œuvres des cinéastes. Nous sommes privilégiés de pouvoir le vivre année après année », a renchéri son homologue Louis Dallaire.

Des invités de marque, des activités qui se démarquent

Les nombreuses personnalités présentes ont elles aussi donné leurs couleurs à ce 30e Festival. Du côté québécois, le Festival a accueilli Arnaud Brisebois (Trotteur), Sébastien Pilote, Gilbert Sicotte, Nathalie Cavezzali, Jean-François Boudreau et Michel La Veaux (Le Vendeur), André Melançon et Rock Demers (25e anniversaire de Bach et Bottine), Yves Sioui Durand, Victor Andrés Trelles Turgeon, Kathia Rock, Ève Ringuette, Charles Buckell et Shauit (Mesnak), Richard Desjardins et Robert Monderie (Trou Story), Serge Noël et Gilles Renaud (Demain j'irai dans les champs), Lawrence Côté-Collins (Score), Benoît Pilon (Décharge), Martin Thibaudeau (Sang froid), Philippe Falardeau et Danielle Proulx (Monsieur Lazhar), Martin Blais-Gingras (Après la ruée), Dominic Leclerc et Isabelle Rivest (Baby Boom Town), Guy Édoin (Marécages), Paule Baillargeon (Trente Tableaux), Émilie Rosas (Les Bons Termes selon Dewey, les Fausses Notes) ainsi que Stéphane Moukarzel (U-Turn). Le Festival accueillait aussi des invités internationaux : les Français Thierry Binisti et Agathe Bonitzer (Une Bouteille dans la mer de Gaza) et Jean-François Hassoun (A.B.E.) de même que la Polonaise Olga Frycz (Tout ce que j'aime).

Également présent dans le cadre du Festival, une sommité du monde des communications et de l'information, Bernard Derome, coprésident des célébrations du 75e anniversaire de Radio-Canada, a offert une conférence passionnante à plus de 200 auditeurs captivés. Au même moment, le Café-bar l'Abstracto était plein à craquer pour la captation en direct de l'émission Bouillant de culture animée par Patrick Masbourian et mettant en valeur de bouillonnement culturel de la région. Rémy Girard a, lui aussi, profité du Festival pour enregistrer son émission Tout un cinéma dans l'enceinte du Théâtre du cuivre, dimanche après-midi.

Le réalisateur témiscabitibien Jean Caron est revenu au Cinéma Paramount pour présenter le 6e volet des aventures de Jayan. Ce film fantastique, entièrement produit dans la région pour la modique somme de 250 $, a poussé encore plus loin les effets visuels et fait profiter le public d'un ton plus humoristique et parfois même philosophique.

Les élèves et les étudiants de la région ont encore été choyés par le Festival avec le Volet jeunesse et Cinécole, les ateliers cinématographiques et l'atelier sur le classement des films ainsi que la Relève Desjardins. Les aînés ont pu, encore cette année, bénéficier de la frénésie du Festival. Environ 220 personnes âgées ont assisté à la présentation d'une sélection de courts métrages primés dans le cadre des tournées On va aux vues dans 7 résidences de Rouyn-Noranda et de Val-d'Or. Les Tournées du Festival se sont arrêtées à Val-d'Or, Amos, La Sarre, Ville-Marie, Témiscaming, Chibougamau, Matagami et Lebel-sur-Quévillon, en plus d'offrir du transport aux populations du nord-est ontarien. Des invités de choix accompagnaient les tournées pour rencontrer les cinéphiles de la région : Demian Fuica, Jason Roy-Léveillée, Pierre-Luc Brillant et Nicolas Canuel (La Run), Philippe Falardeau et Danielle Proulx (Monsieur Lazhar), Michel Jetté, Emmanuel Auger et Paul Dion (Bumrush) ainsi que Micheline Lanctôt et Victor Andrés Trelles Turgeon (Pour l'amour de Dieu).

L'Espace Court a encore une fois cartonné avec une programmation audacieuse et diversifiée qui a ravi l'auditoire rassemblé au Cabaret de la dernière chance. Le Prix Télé-Québec, remis par vote du public au meilleur court métrage québécois, a été décerné à Jean-Marc E. Roy et à Philippe David Gagné pour le film Life and Death of Yul Brynner. Les trois soirées de l'Espace Court se sont terminées en chaleur et en énergie par des Nocturnes musicaux. L'étonnant Rich Aucoin, musicien originaire d'Halifax, a livré vendredi une performance déjantée et très énergique, surprenant un public qui s'est rapidement enflammé. Le groupe montréalais Creature, de retour pour une deuxième fois à Rouyn-Noranda, a offert un spectacle endiablé au grand plaisir d'une foule ardente et conquise. Dimanche soir, dans la continuité du film Mesnak, Florent Vollant et ses invités ont convié le public à un Makusham, rassemblement musical et festif.

Les lauréats

La 30e édition restera marquée par Monsieur Lazhar. L'attendrissant professeur d'origine algérienne et ses élèves éprouvés auront beaucoup touché le public qui a donné sa faveur au réalisateur Philippe Falardeau. Il remporte ainsi le Grand Prix Hydro-Québec.

Le jury Communications et Société - composé de Niquette Delage, Pierre Goudreault et Nancy Connelly - a aussi choisi de récompenser Philippe Falardeau pour son film Monsieur Lazhar « le film manifeste des qualités artistiques, des habiletés techniques et une créativité hors pair. Les valeurs sociales, humaines et spirituelles, dont il témoigne, sont l'accueil de l'autre, l'écoute, l'espoir, la guérison intérieure et la réconciliation mis en valeur par la force des dialogues et le choix judicieux des textes d'auteurs. Le film valorise l'humain par le respect de la dignité et des droits de la personne ainsi que par la solidarité avec les minorités ». Le jury a aussi décerné une mention spéciale au réalisateur Thierry Binisti pour son film Une Bouteille dans la mer de Gaza « pour son traitement respectueux et objectif du conflit israélo-palestinien vécu de l'intérieur. Il y a un puissant message d'espoir, de paix, de dialogue, de justice et de réconciliation. Son impact universel est indéniable ».

Le jury Télébec - composé d'Émilie Villeneuve, Maurice Duclos et Philippe David Gagné - a arrêté son choix sur le court métrage L'Accordeur du Français Olivier Treiner « pour sa réalisation sobre et efficace, pour son jeu d'acteur tout en finesse, pour son histoire fluide en harmonie avec sa cinématographie soignée, pour le mélange d'humour et de tension et pour sa finale laissant place à l'interprétation et à l'émotion du spectateur ». Le jury a aussi décerné une Mention spéciale au film L'homme qui ne savait pas de Martin Tremblay et Berge Kasparian « pour sa critique sociale, pour son propos bien ancré dans notre contexte politique et culturel, pour la diversité, l'humour et l'efficacité du langage et pour le jeu ludique qu'il offre sur la question du rêve et de la réalité ».

Le court métrage d'animation En la opera de l'Argentin Juan Pablo Zaramella est reparti avec le Prix animé RNC MEDIA. Présenté dimanche en après-midi, ce film met en images une soirée à l'opéra qui se déroule de manière particulièrement émouvante. Le film, aussi présenté dans le cadre du Volet Jeunesse et des tournées On va aux vues, a ravi et fait rire tant les petits que les grands.

La bourse Relève Desjardins a été remise par un jury composé de Maude Labrecque-Denis, Ginette Petit et Jean-François Hassoun. Le court métrage Robin dans la lune des cégépiennes Martine Gauthier Vallières, Christina Huard et Annie Roussel a remporté les honneurs.

Ces six jours de festivités ont rassemblé plus de 22 000 participants. Le Festival a ravi son public en offrant plusieurs films primés et de nombreuses premières dans une sélection de quelque 135 productions cinématographiques en provenance de 25 pays. À 30 ans, le Festival est plus que jamais, le reflet de sa région, riche en images, en couleurs et en chaleur humaine.

Le 31e Festival du cinéma international en Abitibi-Témiscamingue se déroulera du 27 octobre au 1er novembre 2012.

SOURCE FESTIVAL DU CINEMA INTERNATIONAL EN ABITIBI-TEMISCAMINGUE

Renseignements :

Anne-Marie Belzile
Geneviève Aubry
Louis Dallaire
Tél. : 819-762-6212
comm1@festivalcinema.ca

Profil de l'entreprise

FESTIVAL DU CINEMA INTERNATIONAL EN ABITIBI-TEMISCAMINGUE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.