13 décès en agriculture dans les cinq dernières années au Québec - Un producteur agricole meurt intoxiqué : la CSST constate qu'un moteur à essence fonctionne à l'intérieur du bâtiment



    TROIS-RIVIERES, QC, le 8 juill. /CNW Telbec/ - Une méthode de travail
dangereuse est à l'origine du décès de M. Serge Dupont survenu le 28 février
dernier à la Ferme Serco. Ce dernier a été intoxiqué alors qu'il effectuait le
nettoyage des enclos accueillant des porcs mis en quarantaine à l'aide d'un
système de lavage fonctionnant à l'essence. Dans les cinq dernières années,
13 personnes sont décédées d'un accident du travail dans le secteur de
l'agriculture au Québec.

    Intoxiqué au monoxyde de carbone
    --------------------------------

    Le jour de l'accident, M. Serge Dupont procède au nettoyage des enclos
servant à la mise en quarantaine des porcs. Pour effectuer la tâche, il
utilise un système de lavage sous pression fonctionnant à l'essence qu'il a
installé à l'intérieur du bâtiment. Le producteur perd connaissance alors
qu'il est exposé à une concentration élevée de monoxyde de carbone. Après
avoir été découvert, l'homme est transporté à l'hôpital où son décès est
constaté.

    Mieux identifier les dangers
    ----------------------------

    L'enquête a permis à la CSST de retenir trois causes pour expliquer cet
accident. En premier lieu, la méthode de travail utilisée pour le lavage est
dangereuse, car le producteur fait fonctionner, à l'intérieur du bâtiment, un
moteur à essence qui produit des émanations importantes de monoxyde de
carbone. De plus, une concentration élevée de monoxyde de carbone s'accumule
dans le bâtiment vu le manque de ventilation. Par conséquent, le propriétaire
inhale une concentration mortelle de gaz.

    Interdiction d'utiliser le moteur à essence à l'intérieur
    ---------------------------------------------------------

    A la suite de l'accident, la CSST a interdit l'utilisation du système de
lavage sous pression à l'intérieur des bâtiments. Dorénavant, lorsque les
travaux de nettoyage sous pression seront effectués, l'entreprise doit placer
le moteur et l'échappement du système de lavage à l'extérieur des bâtiments.
De plus, elle doit s'assurer que la ventilation mécanique des bâtiments est
toujours en fonction. L'entreprise s'est conformée aux exigences.

    Quoi faire pour que ça ne se reproduise plus?
    ---------------------------------------------

    La CSST présentera les résultats de son enquête à l'Union des producteurs
agricoles afin qu'elle diffuse les recommandations auprès de ses membres.
    Pour que ce type d'accident ne survienne plus, la CSST rappelle qu'afin
d'éviter la concentration de monoxyde de carbone, il est important de ne pas
faire fonctionner un moteur à combustion interne (essence, propane ou diésel)
à l'intérieur d'un bâtiment, à moins que l'échappement soit dirigé directement
à l'extérieur ou qu'une ventilation adéquate soit en fonction.
    -%SU: LBR,SAN
    -%RE: 38




Renseignements :

Renseignements: Sophie Gaudreault, Direction régionale de la Mauricie et
du Centre-du-Québec - CSST, (819) 372-3400, poste 3276, 1-800-668-6210

Profil de l'entreprise

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.