11 septembre 2001 - Une journée charnière pour les agents de contrôle

MONTRÉAL, le 9 sept. 2011 /CNW Telbec/ - Le 11 septembre 2001, l'humanité a retenu son souffle. Partout, on a regardé les yeux écarquillés les images diffusées en boucle sur les écrans de télévision du monde. À Dorval et Mirabel, c'est un poids immense qui est tombé sur les épaules des agents et agentes de contrôle veillant à la sécurité du transport aérien. Le Syndicat des Métallos tient à rendre hommage aux hommes et aux femmes qui assuraient la sécurité à Dorval, Mirabel, Québec et dans les aéroports régionaux à cette époque trouble.

Des quelque 130 agents de contrôle présents à Montréal en 2001, 66 sont encore actifs. Les effectifs en poste à Dorval sont aujourd'hui beaucoup plus importants, autour de 600 personnes. «Ces travailleurs et travailleuses ont vécu une époque difficile, qui a changé le visage du métier. Nous tenons à souligner leur professionnalisme au cours de cet épisode triste de l'histoire», fait valoir le représentant du Syndicat des Métallos, Richard Pagé.

Depuis ce jour, le métier n'est plus le même. Aujourd'hui président de l'unité loge 911A de la section locale 1976 des Métallos, Roger Thauvette se rappelle le choc du 11 septembre: « Dans la navette nous menant à l'aéroport l'après-midi, où il y avait plusieurs membres d'équipages, c'était le silence total. Tout le monde était dans sa bulle. Tous les vols avaient atterri, les Américains ne voulaient plus aucun avion dans leur espace aérien.»

Après trois jours, le trafic aérien a repris progressivement. Mais rien ne serait plus jamais pareil pour les agents de contrôle. «Du jour au lendemain, les projecteurs se sont braqués sur nous. On nous disait que nous étions la dernière ligne de défense. On a senti une énorme responsabilité retomber sur nos épaules», se rappelle M. Thauvette.

Des procédures beaucoup plus strictes ont été mises en place, telles la fouille de tous les bagages enregistrés, la vérification de tous les contenants et de tous les appareils électroniques. «La tension était à couper au couteau. Du côté américain, les passagers nous serraient la main et nous remerciaient tandis qu'on faisait face à plus de réticence du côté transfrontalier», se rappelle l'agent de contrôle, soulignant que le niveau de concentration et de vigilance est resté élevé depuis ce jour.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le plus important syndicat du secteur privé au Québec. Il représente plus de 2000 agents de contrôle et chefs de points de fouille dans une trentaine d'aéroports à travers le Canada, dont plus de 600 à Montréal. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques (mines, métallurgie, aluminerie, fabrication industrielle, sécurité, hôtellerie, restauration, camionnage, taxi…).

SOURCE SYNDICAT DES METALLOS (FTQ)

Renseignements :

Source :     Syndicat des Métallos (FTQ)
Renseignements :            

Clairandrée Cauchy 514 774-4001
ccauchy@metallos.ca
Responsable des communications

 

Profil de l'entreprise

SYNDICAT DES METALLOS (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.