« Postes Canada veut une grève générale et une loi de retour au travail », accuse le Syndicat

OTTAWA, le 13 juin 2011 /CNW/ - Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) accuse Postes Canada de tenter par tous les moyens d'amener les travailleurs et travailleuses des postes à déclencher une grève générale en vue d'obtenir une loi de retour au travail du gouvernement conservateur majoritaire.  

« Postes Canada fait tout ce qu'elle peut pour provoquer un débrayage national dans l'espoir que le gouvernement intervienne », affirme Denis Lemelin, président national du STTP et négociateur en chef.  

Le STTP a proposé de suspendre sa grève tournante et de retourner au travail, à condition toutefois que Postes Canada accepte de remettre en vigueur la convention collective arrivée à échéance afin que ses membres bénéficient de protections au travail, mais Postes Canada a refusé. Le STTP affirme que son offre de mettre fin à la grève tient toujours.  

« Postes Canada n'est pas intéressée à négocier avec nous pour mettre fin à la grève. Elle veut obliger les travailleurs et travailleuses des postes à accepter des concessions. Et pour parvenir à ses fins, elle suspend le service postal dans tout le pays, même où il n'y a pas de lignes de piquetage », poursuit M. Lemelin.   

Qualifiant de « lock-out partiel » la récente annonce de Postes Canada de réduire le service à trois jours semaine, M. Lemelin exhorte les médias et la population d'aller au fond des choses. Au cours de la conférence de presse tenue plus tôt aujourd'hui, le Syndicat a distribué une liste de questions précises qu'il aimerait que les médias et la population posent à Postes Canada.  

Depuis le début de la grève tournante, il y a dix jours, moins d'un tiers de la population a été touchée par une perte de service. Le Syndicat souligne que les réductions de service qu'imposera Postes Canada auront des répercussions beaucoup plus importantes en une seule journée que tout ce que le Syndicat a fait jusqu'ici. « Malgré le courrier qui s'empile dans les établissements, Postes Canada réduit inutilement le service dans l'ensemble du pays, indique M. Lemelin. Postes Canada n'a pas besoin de s'en prendre au service pour nous amener à négocier. Le STTP est à la table de négociation et il est prêt à négocier un règlement. Il n'y aurait pas d'impasse, si Postes Canada acceptait de négocier.  »

SOURCE SYNDICAT DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DES POSTES

Renseignements :

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec :

Aalya Ahmad, service des communications du STTP : 613-236-7238
613-327-1177

 

Profil de l'entreprise

SYNDICAT DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES DES POSTES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.