« Le maire Denis Coderre agit en imposteur avec son double langage provocateur dans le dossier des régimes de retraite » - Association des pompiers de Montréal

MONTRÉAL, le 16 juin 2014 /CNW Telbec/ - L'Association des pompiers de Montréal dénonce énergiquement aujourd'hui les prises de position provocatrices du maire Denis Coderre qui s'est déclaré aujourd'hui heureux et satisfait du projet de loi 3 du ministre Pierre Moreau sur les déficits des régimes de retraite des employés municipaux. Le président de l'APM, Ronald Martin a déploré que le maire Coderre sème bêtement le vent et la tempête tout en faisant, d'un autre côté, des appels au calme chez les pompiers et autres employés municipaux.

Le président de l'Association des pompiers reproche au premier magistrat et à ses collègues de l'UMQ de nier sans vergone le droit fondamental des pompiers à négocier leurs conditions de travail, alors qu'il prétend, visiblement à tort, vouloir favoriser la négociation. « C'est honteux de parler de négociation alors que le maire fait l'éloge d'une éventuelle négociation dont l'issue est déjà définie d'avance par les paramètres du projet de loi 3 présenté la semaine dernière » a dit monsieur Martin. Pour celui-ci, le projet de loi 3 est à ce point contaminé par une approche démagogique qu'il a poussé 109 pompiers professionnels expérimentés et de valeur à prendre hâtivement une décision lourde de conséquence et, à prendre une retraite irrévocable précipitée qui n'aurait pas été envisagée en d'autres circonstances.

Selon l'Association des pompiers, il est faux de prétendre que les pompiers de Montréal font abstraction des contribuables et de la capacité de payer des citoyens, alors qu'ils ont consentis des concessions salariales au fil du temps, en retour d'une bonification des rentes de retraite. « Ils ne réclament que leur droit de négocier et le respect des conventions collectives toujours en vigueur » d'enchaîner le président de l'Association des pompiers pour qui le maire Coderre fait montre d'une profonde méconnaissance de l'historique des conventions collectives dûment signées par ses prédécesseurs, en faisant montre d'une honteuse turpitude qui risque d'être à l'origine d'un des plus noirs épisodes des relations de travail à la ville de Montréal.

Monsieur Martin a conclu en disant craindre que les récents départs précipités à la retraite de 109 pompiers montréalais ne causent un tort irréparable à l'ensemble des services de protection-incendie offerts à la population de Montréal, en engendrant une incroyable expertise professionnelle qui ne pourra plus être transmise et transférée à la relève : perte d'expertise dont l'administration montréalaise sera la seule responsable.

SOURCE : Association des pompiers de Montréal

Renseignements :

Source : Ronald Martin
Président - Association des pompiers de Montréal

Info : Alexandre Dumas
Cohn&Wolfe
514-898-4636 (cellulaire)
514-845-7068 (ligne directe)
514-845-2227 (ligne générale)
Alexandre.dumas@cohnwolfe.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.