Utilisation abusive des montages de musique anglophone : l'ADISQ salue la décision du CRTC de faire cesser cette pratique

MONTRÉAL, le 24 nov. 2011 /CNW Telbec/ - L'ADISQ se réjouit que le CRTC ait publié aujourd'hui un bulletin d'information qui s'adresse à l'ensemble des titulaires de licence radio et dans lequel il réitère ses objectifs et attentes à l'égard de la diffusion de montages, confirme l'interprétation à donner à certains éléments de définition d'un montage et annonce qu'il ne tolèrera plus une utilisation abusive de montages de pièces anglophones.

L'ADISQ se réjouit également que le CRTC ait déjà rappelé à l'ordre deux stations de radio francophones en leur imposant des conditions de licence limitant et encadrant l'utilisation qu'elles devront faire des montages dans l'avenir.

« Enfin, le CRTC ne permettra plus que de longs « extraits » de plusieurs pièces anglophones non-canadiennes, sans être liés par des éléments communs, puissent être considérés comme un montage et calculés comme une seule pièce aux fins du calcul des exigences en matière de diffusion de musique vocale de langue française », a déclaré Solange Drouin, vice-présidente aux affaires publiques et directrice générale de l'ADISQ.

L'ADISQ émet toutefois une réserve quant à la part maximale de montages que les radiodiffuseurs francophones pourront continuer d'inclure à leur programmation hebdomadaire. L'ADISQ évalue en effet qu'en limitant la diffusion de montages à 10 % du temps de programmation en semaine, le CRTC permet aux stations de consacrer près de 20 % de la durée de leur programmation musicale hebdomadaire (entre 6h00 et minuit) à la diffusion de montages.

Ceci étant dit, dans la mesure où les exigences relatives à la diffusion de montages radio telles que définies dans le Bulletin d'information de radiodiffusion CRTC 2011-728 sont appliquées scrupuleusement au cours de la période de licence des stations, l'ADISQ se dit prête à faire l'essai de l'application de cette nouvelle politique. L'ADISQ demande cependant au Conseil de faire preuve de beaucoup de vigilance dans l'application de sa politique sur les montages dans le futur.

L'ADISQ assure le Conseil qu'elle participera à toutes les initiatives portant sur l'évolution du marché de la musique de langue française et du rôle de la radio dans sa diffusion et sa promotion comme le colloque déjà annoncé par le CRTC et l'invitation lancée aujourd'hui par Astral et RNC Media. L'ADISQ participera à ces démarches dans un esprit d'ouverture et de collaboration en visant le développement harmonieux, tant des industries de la musique que de la radio canadiennes et francophones.

Rappelons qu'en décembre 2010, l'ADISQ avait déposé une plainte au CRTC à l'encontre de onze stations de radio francophones de format « Grands Succès » au Québec, plainte dans laquelle elle démontrait que l'utilisation abusive de montages de musique anglophone se traduisait par une baisse drastique des niveaux requis de musique francophone. Le Conseil avait lancé en mars dernier un processus public ayant mené à une audience au cours de laquelle cette question a été abordée par tous les intervenants concernés.

Renseignements :

Source : ADISQ, 514-842-5147
Renseignements : Marie-Julie Desrochers, 514-842-5147 poste 237