La Banque Scotia renforce sa présence au Chili

La plus internationale des banques canadiennes signe un accord d'acquisition de l'unité chilienne des services financiers aux entreprises de la Royal Bank of Scotland

SANTIAGO, TORONTO, le 27 sept. /CNW/ - La Banque Scotia a annoncé aujourd'hui la signature d'un accord pour l'acquisition de l'unité chilienne des services financiers aux entreprises de la Royal Bank of Scotland (RBS). Les conditions de l'opération, qui devra être approuvée par les autorités de réglementation, ne constituent pas une charge financière importante pour la Banque Scotia et elles n'ont pas été annoncées.

"Nous avons été heureux de saisir cette occasion exceptionnelle de renforcer la présence de la Banque Scotia au Chili, l'un des marchés les plus développés et attrayants de la région", a commenté Rob Pitfield, chef du groupe Opérations internationales de la Banque Scotia. "Elle s'inscrit parfaitement dans notre stratégie internationale, qui vise à investir dans des pays où nous avons déjà une présence et qui présentent un solide potentiel de croissance."

L'actif total des services financiers aux entreprises de la Royal Bank of Scotland au Chili est de l'ordre de 900 millions de dollars US.

"Nous sommes très heureux de l'occasion que cette acquisition nous apporte de renforcer les activités de gros mondiales de Scotia Capitaux", a déclaré pour sa part Mike Durland, chef du groupe Marchés des capitaux mondiaux et cochef de la direction de Scotia Capitaux. "Dès la conclusion de l'opération, nous pourrons offrir aux nouveaux clients des produits des marchés des capitaux en les faisant bénéficier de notre vaste rayonnement mondial et de notre grande expérience des services aux entreprises et aux institutions; nos solides antécédents comme fournisseurs des meilleurs produits mondiaux pour les marchés des capitaux assurent à nos clients un solide avantage concurrentiel sur ce marché."

La République chilienne, qui compte 17 millions d'habitants, a un produit intérieur brut (PIB) de quelque 190 milliards de dollars US et l'on prévoit que son économie augmentera de cinq à six pour cent en 2010 et 2011. La Banque Scotia est arrivée au Chili en 1990 avec une participation de 25 pour cent dans Banco Sud Americano. En 2000, cette participation a été portée à 98,8 pour cent. En 2007, elle a fait l'acquisition de Banco del Desarollo. Aujourd'hui, la Banque Scotia se classe au septième rang des banques chiliennes avec un actif total de 10,4 milliards de dollars US. Elle a un réseau de 155 succursales qui proposent des services bancaires aux particuliers, des services de gestion de patrimoine, des services financiers aux entreprises, des services d'investissement, des services de crédit commercial et des produits d'assurance.

"Nous sommes fiers des vingt années déjà que nous avons passées au service de notre clientèle chilienne et cette acquisition donne une bonne indication du potentiel de croissance de nos activités dans ce pays", a dit Jim Callahan, directeur général et chef de Scotiabank Chile. "Nous serons heureux d'établir des liens avec les nouveaux clients que l'acquisition apporte à la Banque."

En Amérique latine, la Banque Scotia est présente au Brésil, au Chili, en Colombie, au Costa Rica, en République dominicaine, au Salvador, au Guatemala, au Mexique, au Panama, au Pérou, à Porto Rico et au Venezuela. Elle compte dans la région plus de 32 000 employés, 2 605 guichets automatiques bancaires (GAB) et 1 889 succursales, kiosques et autres établissements, y compris ceux des sociétés affiliées. Au Salvador, la Banque Scotia est présente depuis 1997 et elle est la quatrième banque de ce pays; au Pérou, elle opère depuis 1997 et occupe le troisième rang; elle est arrivée en 1967 au Mexique, où elle se classe au sixième rang des banques commerciales, et en 1990 au Chili, où elle occupe le septième rang.

Scotia Capitaux, la branche des services de gros du Groupe Banque Scotia, propose un vaste choix de produits et de services financiers, de services d'investissement et de produits et de services pour les marchés des capitaux aux entreprises, organismes d'État et institutions. Scotia Capitaux propose des services complets partout en Amérique du Nord et ses activités englobent aussi certains créneaux choisis du marché. Scotia Capitaux compte 29 bureaux et plus de 300 gestionnaires des relations avec la clientèle exerçant leurs activités dans divers secteurs spécialisés. Renseignements : www.scotiacapital.com.

La Banque Scotia est l'une des principales institutions financières en Amérique du Nord et la plus internationale des banques canadiennes. Fort de leur effectif de près de 70 000 employés, le Groupe Banque Scotia et ses sociétés affiliées comptent environ 14,6 millions de clients dans une cinquantaine de pays. La Banque Scotia offre une gamme diversifiée de produits et de services, notamment des services aux particuliers, aux entreprises et aux grandes sociétés, ainsi que des services de banque d'investissement. Les actions de la Banque Scotia, dont l'actif dépasse 523 milliards de dollars (au 31 juillet 2010), sont cotées aux Bourses de Toronto (BNS) et de New York (BNS). Renseignements : www.scotiabank.com

Renseignements: Ann DeRabbie, Affaires publiques, Banque Scotia, 416-933-1344