Statistiques mondiales sur la chirurgie plastique disponibles pour la première fois

L'"ISAPS Biennial Global Survey" révèle des tendances dans les interventions et le leadership sur le plan géographique

Les interventions non chirurgicales ont une avance sur les interventions chirurgicales

NEW YORK, le 9 août /CNW/ - L'"International Society of Aesthetic Plastic Surgery" (ISAPS) est un leader mondial en matière de chirurgie plastique. Suite à un processus d'une durée d'un an, la société a réalisé l'"ISAPS Biennial Global Survey(TM)" (sondage biennal mondial de l'ISAPS) sur les plasticiens et les chirurgies plastiques dans les 25 régions et pays les plus importants, représentant 75 % de la totalité des interventions pour 2009. Le sondage de l'ISAPS marque la première fois où des données fiables sur la chirurgie plastique à l'échelle internationale ont été obtenues et analysées par des spécialistes statistiques indépendants.

"Cette année marque le 40e anniversaire de la fondation de l'ISAPS", a souligné Foad Nahai, MD des États-Unis et président en exercice de l'ISAPS. "La société a été fondée aux Nations Unies par un groupe de plasticiens avertis et proactifs. Nous n'avons trouvé de meilleure façon de commémorer ce jalon important qu'en menant et en publiant ce sondage révolutionnaire."

Tendances géographiques

Le sondage mondial de l'ISAPS a révélé une nouvelle hiérarchie de pays dans lesquels est pratiqué le plus grand nombre d'interventions chirurgicales, et non chirurgicales, esthétiques. Bien que les États-Unis soient toujours en tête dans ce secteur, des pays auxquels on n'associe pas toujours la chirurgie plastique sont en train de devenir des centres importants.

Les 25 régions et pays figurant en premières places sont :

1.  États-Unis             11. Argentine             21. Australie
    2.  Chine                  12. Russie                22. Venezuela
    3.  Brésil                 13. Italie                23. Arabie saoudite
    4.  Inde                   14. France                24. Pays-Bas
    5.  Mexique                15. Canada                25. Portugal
    6.  Japon                  16. Taïwan
    7.  Corée du Sud           17. Royaume-Uni
    8.  Allemagne              18. Colombie
    9.  Turquie                19. Grèce
    10. Espagne                20. Thaïlande

Veuillez noter : des statistiques détaillées sont disponibles pour toutes les catégories mentionnées dans ce communiqué, ainsi qu'une méthodologie complète au : http://www.isaps.org

Les interventions chirurgicales et non chirurgicales les plus populaires

Pendant la dernière décennie, tous s'accordaient pour dire que l'augmentation mammaire était la chirurgie plastique la plus populaire. Le sondage mondial de l'ISAPS Global Survey révèle que la nouvelle tendance de liposuccion représente 18,8 % de toutes les interventions chirurgicales, suivie de l'augmentation mammaire avec 17 % et de la blépharoplastie (lifting de la paupière supérieure ou inférieure) avec 13,5 %, de la rhinoplastie (remodelage du nez) avec 9,4 % et de l'abdominoplastie (plastie abdominale) avec 7,3 %.

La popularité des interventions chirurgicales variait selon le pays avec le Brésil, les États-Unis, la Chine, le Mexique, l'Inde et le Japon étant les cinq pays dominants en ce qui concerne les cinq interventions les plus pratiquées.

Témoignant des progrès en matière d'innovation de chirurgie plastique et du désir d'avoir recours à des traitements moins dispendieux, le nombre d'interventions non chirurgicales réalisé par les plasticiens a effectivement surpasser celui des interventions chirurgicales. Bien qu'il n'y ait pas d'information de référence avec laquelle comparer ces chiffres, il n'existe aucun doute qu'il s'agit d'un revirement de situation considérable.

Les cinq interventions non chirurgicales les plus populaires sont : les injections de toxines et de neuromodulateurs (Botox, Dysport) (32,7 %), les injections d'acide hyaluronique (20,1 %), l'épilation des poils au laser (13,1 %), les injections de graisse autologue (le transfert de la graisse d'une partie du corps d'un patient vers une autre partie du même patient) (5,9 %) et le traitement laser IP (4,4 %).

Les pays dont la popularité des interventions non chirurgicales est la plus importante sont les États-Unis, le Brésil, le Mexique, et la Chine. Ces interventions étaient également populaires au Japon, en Hongrie, en Corée du Sud, en Inde et en Allemagne, mais à beaucoup moins grande échelle.

Résultats cumulatifs - Enfin une référence crédible

Le sondage mondiale de l'ISAPS Global Survey a également démontré plusieurs statistiques importantes en ce qui concerne le nombre total de plasticiens détenteurs de certificats (ou d'équivalents nationaux) pratiquant à l'heure actuelle qui s'élèverait à 30 817. Le nombre total d'interventions chirurgicales est estimé à 8 536 379 et le nombre d'interventions non chirurgicales est estimé à 8 759 187, ce qui porte le nombre d'interventions chirurgicales et non chirurgicales à l'échelle mondiale pratiquées par des plasticiens certifiés à : 17 295 557. (Ce chiffre ne tient pas compte des interventions chirurgicales et non chirurgicales pratiquées par des chirurgiens autres que des plasticiens.)

Le Dr Jan Poell de Suisse, qui est le nouveau président de l'ISAPS, a fait remarquer que : "Les statistiques révélées par le sondage mondial de l'ISAPS représentent la première référence d'information crédible et fiable dans le secteur. Il s'agit de renseignements précieux qui serviront comme un outil indispensable de calcul de développements au sein de notre domaine de spécialité et des tendances générales aux professionnels et aux médias du domaine de la santé, bien avant que les gouvernements ou l'industrie aient recueilli ces données."

Méthodologie

"Le calcul des chirurgies plastiques et des interventions non chirurgicales à l'échelle mondiale a été une initiative ambitieuse et complexe", a souligné le Dr Sampaio Goes du Brésil, un ancien président de l'ISAPS et président du comité chargé des communications de l'ISAPS. "Nous avons choisi une agence de sondages respectable ayant une vaste expérience en chirurgie plastique, et les résultats obtenus sont crédibles, scientifiquement vérifiables et auront un impact sur la profession pour les années à venir."

Les résultats de l'ISAPS Biennial Global Survey ont été compilés, tabulés et analysés par Industry Insights, Inc. (http://www.industryinsights.com), un cabinet de recherche établi à Columbus, en Ohio, aux États-Unis. Le responsable du sondage était Scott Hackworth, un expert-comptable agréé qui, avec le cabinet, a mené différents types de recherche sur les tendances en chirurgie plastique et esthétique pendant près de 15 ans.

Les participants au sondage ont rempli un questionnaire de deux pages en anglais portant sur le nombre d'interventions chirurgicales et non chirurgicales réalisées en 2009. L'ISAPS a lancé une invitation à participer à l'étude à environ 20 000 plasticiens dont les coordonnées étaient contenues dans la base de données brevetée de l'ISAPS. De plus, une requête a été faite afin que toutes les sociétés nationales encouragent leurs membres à participer au sondage.

Les résultats définitifs ont été présentés de façon à refléter les statistiques internationales et reposent exclusivement sur le nombre estimé de plasticiens dans chaque pays. Afin d'aider au recensement mondial de plasticiens, les représentants des sociétés nationales ont fourni le compte pour plus de 75 % du total des 31 000 plasticiens estimés.

Par les variations dans les intervalles de confiance par type d'intervention et par pays, selon l'importance de l'échantillon et la variance de réponse de chacun, la partie prédominante du sondage dans le cadre de cette recherche maintient un écart quadratique moyen de + ou - 4,24 % à un coefficient de confiance de 95%.

Congrès 2010 de l'ISAPS : ce sondage est publié de façon à coïncider avec le 20e congrès biennal de l'ISAPS qui se tient du 14 au 18 août à San Francisco, en Californie, au États-Unis. Pour plus d'information sur le congrès ou pour obtenir des titres de compétences, ou encore pour vérifier l'exactitude des coordonnées : credentials@conmx.net

Pour de plus amples renseignements ou pour planifier une entrevue avec un expert de l'ISAPS, veuillez écrire au : tony@conmx.net

Note destinée aux journalistes : nous vous sommes reconnaissants que vous mentionniez le site Web de l'ISAPS, un site non commercial, axé sur l'information et le service aux consommateurs, de façon à ce que les autres puissent connaître les détails complets de l'ISAPS Biennial Global Survey. http://www.isaps.org

Renseignements: Tony Staffieri, International Society of Aesthetic Plastic Surgery (ISAPS), tony@conmx.net