Portage marque le 35e anniversaire de son premier centre de traitement


    MONTREAL, le 14 fév. /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, Portage célèbre
l'ouverture de son premier centre, situé au Lac Echo, dans les Laurentides.
C'est donc le 14 février 1973 que le site original du centre de traitement en
résidence de Portage, ouvrait ses portes et amorçait son programme pour une
dizaine de toxicomanes, sur un ancien domaine de 35 acres, situé à 45 minutes
de Montréal. Aujourd'hui, 35 ans plus tard, le campus du Lac Echo accueille
120 résidents, soit 80 adultes et 40 adolescents.
    "Après trente-cinq ans de service, Portage a plusieurs raisons de
célébrer, notamment ses racines dans la communauté, le dévouement et
l'engagement de son personnel qui a crée le vaste réservoir de connaissances
et d'expériences que représente maintenant Portage. Plus que tout, nous
célébrons la réussite de nos clients, soit les dizaines de milliers de
personnes qui sont passées par Portage et ont relevé des défis personnels de
taille pour changer leur vie et redevenir membres à part entière de leur
communauté", souligne Peter Howlett, président de Portage.

    A propos de Portage

    Portage est un organisme à but non-lucratif qui, depuis 1970, a aidé les
toxicomanes à vaincre leur dépendance. L'organisme offre une multitude de
services adaptés aux besoins de ses résidents adultes, adolescents, mères
toxicomanes avec jeunes enfants, toxicomanes enceintes et toxicomanes
souffrant de maladie mentale, ainsi que deux programmes de réinsertion
sociale.
    Portage gère huit centres de traitement de la toxicomanie au Québec : à
Montréal, à Beaconsfield, à Québec, à Prévost (Laurentides) et à
Saint-Damien-de-Buckland (Chaudière-Appalaches). Deux autres établissements
desservent les populations de l'Ontario et du Canada Atlantique.



Renseignements: Seychelle Harding, Directrice des communications,
Portage, (514) 939-0202, poste 118, sharding@portage.ca