Le glas sonne une fois de plus pour la Garde côtière canadienne

OTTAWA, le 20 févr. 2013 /CNW/ - « Je ne peux m'expliquer pour quelles raisons le gouvernement conservateur fait tout ce qu'il peut pour mettre les Canadiens et Canadiennes en danger », a déclaré Christine Collins, présidente nationale de l'Union canadienne des employés des transports (UCET), en réponse à l'appel téléphonique d'hier de la Garde côtière canadienne (GCC) l'avisant de la fermeture immédiate de la station de recherche et sauvetage (R-S) de Kitsilano à Vancouver (C.-B.).

Cette fermeture fait partie de la longue série d'attaques contre la capacité de la GCC à procéder à des activités efficaces de recherche et de sauvetage. À ce jour, la GCC a fermé la station de recherche et de sauvetage maritime à St. John's (T.-N.) qui surveillait la côte la plus longue du Canada, et dorénavant celle de Kitsilano (C.-B.), qui se trouve être le port le plus occupé du pays. La station de recherche et de sauvetage maritime à Québec est fermée à 50 % et ce, jusqu'à ce qu'un personnel bilingue qualifié puisse être trouvé et qu'il déménage à Trenton (ON).

Dans tous les cas, les protestations publiques n'ont pas tardé à se faire entendre pour contester la justification des compressions du gouvernement conservateur. « Les spécialistes, les professionnels de la recherche et du sauvetage, les divers niveaux de dirigeant(e)s du gouvernement, les marins d'une côte à l'autre, et quelles que soient leurs convictions politiques ou sociales, n'ont pas manqué de déclarer que ces compressions sont dangereuses », a ajouté Christine Collins. « Je me demande sans arrêt : Quelle est la valeur d'une vie pour ce gouvernement? Les Canadiens et Canadiennes devront payer un prix très élevé pour le savoir. »

L'Union canadienne des employés des transports, un des Éléments de l'Alliance de la fonction publique du Canada, représente les équipages de navires et les spécialistes de la recherche et du sauvetage au sein de la Garde côtière canadienne.

SOURCE : Union canadienne des employés des transports

Renseignements :

Lira Buschman
Agente des communications et des projets spéciaux, UCET
Cell. : 613-558-4003