Le communiqué de l'Association des embouteilleurs de boissons gazeuses du Québec en réponse à la Coalition Poids - L'éducation plutôt que les taxes pour lutter contre l'enjeu complexe de l'obésité

MONTRÉAL, le 19 févr. 2013 /CNW Telbec/ - L'Association des embouteilleurs de boissons gazeuses du Québec (AEBGQ) reconnaît que l'obésité constitue un problème de santé complexe. Nous croyons que les solutions résident dans l'éducation et qu'il faut offrir aux Québécois les outils et les produits nécessaires qui leur permettront de prendre des décisions éclairées. Nous sommes en désaccord avec la promotion d'une taxe punitive sur des produits comme certaines boissons.

Le gain de poids ne peut être lié à la consommation d'un seul aliment ou boisson. En effet, le gouvernement du Canada a examiné les gras, les glucides, les protéines et les fibres dans l'alimentation et en est venu à la conclusion que « la quantité d'aliments consommés - le nombre total de calories ingérées - avait une plus grande incidence sur le risque d'obésité que le choix des aliments ».1

« L'Association des embouteilleurs de boissons gazeuses du Québec estime que le fait de mettre l'accent sur une réduction du nombre de calories dans les régimes alimentaires des Québécois constitue une approche malavisée qui détourne l'attention des solutions signifiantes qui font la promotion de régimes globaux plus sains, de même que de l'activité physique accrue, indique Martin Pierre Pelletier, porte-parole de l'Association des embouteilleurs de boissons gazeuses du Québec. Puisque l'industrie des boissons offre une vaste gamme d'options pour s'hydrater, y compris les boissons sans calories ou contenant peu de calories, nous estimons qu'il s'agit d'une ponction fiscale déguisée en recommandation de politique publique. »

Selon le rapport de 2012 de Statistique Canada, Statistiques sur les aliments2, entre 1999 et 2011, la consommation de boissons gazeuses a reculé de 32 % au Canada, tandis que les taux d'obésité ont continué de grimper.

La recherche démontre que 89 % des Québécois estiment que le gouvernement devrait renseigner le public quant à un changement de comportement, plutôt que le taxer3. L'Association des embouteilleurs de boissons gazeuses du Québec et ses membres ont mis en place un certain nombre de mesures concrètes et signifiantes afin de commercialiser leurs produits de façon responsable et de contribuer à la promotion de modes de vie sains et actifs.

L'Association des embouteilleurs de boissons gazeuses du Québec inc. représente le vaste éventail des marques et des entreprises qui produisent et distribuent la majorité des boissons non alcoolisées consommées au Québec.

     
1 Langlois K, Garriguet D, and Findlay L.  Diet composition and obesity among Canadian adults; Health Reports (Statistics Canada), October 2009, Cat.no.82-003-X
2 Source: Statistics Canada. Table 002-0011 - Food available in Canada, annual (kilograms per person, per year unless otherwise noted), CANSIM (database). http://www5.statcan.gc.ca/cansim/a26;jsessionid=240926578C8E6E0BA730E56D476295B9?id=0020011&pattern=&csid=&retrLang=eng&lang=eng
3 Ipsos Research, January 2011 for Refreshments Canada

 

 

SOURCE : Association des embouteilleurs de boissons gazeuses du Québec

Renseignements :

Martin Pierre Pelletier
613 797-7200
pelletier@prospectusassociates.com