Le risque d'AVC EST gérable, malgré ce que croient les Canadiens

Dr Raymond Gendreau - cardiologue à l'institut de médecine spécialisée de Laval (IMSL) (Groupe CNW/Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd.)

Video: Segment de nouvelles vidéo: Le risque d'AVC EST gérable, malgré ce que croient les Canadiens

Video:Rouleau B: vidéo de qualité professionnelle pouvant être téléchargée afin d'appuyer un reportage sur la prévention des AVC.

Le site parlonsAVCetFA.ca (Groupe CNW/Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd.)

Tout comme un fonds de retraite, le REER-Santé (Réduction des risquEs d'accidEnt vasculaire céRébral) permet aux Canadiens d'investir à long terme dans la santé de leurs proches

BURLINGTON, ON, le 12 févr. 2013 /CNW/ - En ce qui a trait à la possibilité d'avoir un accident vasculaire cérébral ou AVC, la grande majorité des Canadiens sont d'avis qu'il y a de fortes chances. Selon les résultats d'un sondage national récent, plus de 95 % des Canadiens estiment que personne n'est à l'abri d'un AVC1 : vous, les membres de votre famille, vos amis, vos voisins et bien d'autres personnes. Certains Canadiens affirment également ne rien pouvoir faire pour prévenir la survenue d'un AVC1. De plus, un tiers des personnes interrogées estime n'avoir aucun contrôle sur l'AVC1, et près de 25 % des Canadiens croient que la survenue d'un AVC est simplement un coup de hasard1.

Plusieurs ignorent toutefois la bonne nouvelle; il est possible de prendre des mesures pour aider à réduire le risque d'AVC, surtout du type d'AVC le plus courant, soit l'AVC ischémique.

En cette période de l'année où bon nombre de Québécois planifient leur avenir financier, un nouveau programme en ligne - le REER-Santé (Réduction des risquEs d'accidEnt vasculaire céRébral) - permet aux Québécois d'investir également dans leur santé et celle de leurs proches, soit simplement en ayant une discussion avec un médecin - une étape importante qu'environ 80 % des personnes sondées ne font pas1.

La fibrillation auriculaire ou FA est le trouble de rythme cardiaque le plus fréquent qui affecte jusqu'à 350 000 Canadiens. Les personnes atteintes de FA courent un risque trois à cinq fois plus élevé d'AVC que les personnes ne souffrant pas de FA2. Après l'âge de 55 ans, l'incidence de FA double à chaque décennie de vie, et après l'âge de 60 ans, un tiers de tous les AVC est dû à la FA3. L'AVC ischémique (type d'AVC causé par une obstruction ou caillot de sang dans le cerveau) est le type d'AVC le plus courant4. Les AVC dus à la fibrillation auriculaire ont tendance à être plus graves que ceux associés à d'autres affections5. C'est pourquoi les Canadiens devraient prendre leur santé, et celle de leurs proches, en main.

« J'ai vu des patients ayant été victimes d'un AVC dû à la fibrillation auriculaire qui aurait probablement pu être évité », a déclaré le Dr Gendreau, cardiologue, à l'institut de médecine spécialisée de Laval (IMSL). « Il arrive parfois que la FA ne cause aucun symptôme. C'est pourquoi un médecin devrait évaluer régulièrement votre cœur afin de détecter toute anomalie2. Il existe de nos jours des médicaments pour réduire le risque de tout type d'AVC, surtout d'AVC ischémique, aux profils d'innocuité et d'efficacité favorables6. Ce qu'il y a de bon avec le REER-Santé est qu'il sert de rappel à passer à l'action à ceux prédisposés qui croyaient peut-être qu'il n'y avait rien à faire. »

Le REER-Santé nous aide à investir dans la santé de nos proches. En visitant le site parlonsAVCetFA.ca - un site Web éducatif offrant de l'information sur la FA et son lien avec l'AVC -on peut inscrirenos proches en leur envoyant un avis leur rappelant de discuter avec leur médecin de leur risque d'AVC.

Pour chaque personne inscrite à REER-Santé, un don de 5 $ sera versé à la Fondation des maladies du cœur et de l'AVC, jusqu'à concurrence de 10 000 $. Une fonction de pointage en direct sur le site Web nous permet de constater l'impact qu'a l'inscription d'un proche.

«Un mode de vie sain est également important pour réduire le risque de subir un AVC », explique Ian Joiner, directeur du secteur AVC, Fondation des maladies du cœur et de l'AVC. « Toute information sur les meilleures options permettant de minimiser les divers facteurs de risque d'AVC, y compris la fibrillation auriculaire, peut faire toute une différence et améliorer la santé, aujourd'hui et pour demain ».

Le sondage révèle également que la grande majorité des Canadiens reconnaissent les signes avant-coureurs d'un AVC (faiblesse, problèmes de vision, maux de tête, étourdissements et trouble de l'élocution)1 et le besoin d'obtenir des soins médicaux immédiats s'ils pensent faire un AVC. Toutefois 80 % aimeraient en savoir davantage sur la façon de prévenir l'AVC1.

Selon le Dr Gendreau, les Québécois peuvent faire trois choses simples pour investir dès aujourd'hui dans leur santé. « Passez à l'action fera toute une différence. Inscrivez vos proches au REER-Santé et aidez-les à se renseigner autant que possible sur la FA et son lien avec l'AVC. Assurez-vous qu'ils discutent de leur risque avec leur médecin et, s'ils souffrent de FA, qu'ils passent à l'action pour réduire leur risque de tout type d'AVC, surtout d'AVC ischémique. Finalement, n'oubliez pas de partager ce que vous avez appris avec votre réseau d'amis et les membres de votre famille. »

Au sujet de Boehringer Ingelheim
Boehringer Ingelheim, dont le siège social est situé à Ingelheim, en Allemagne, se classe parmi les 20 compagnies pharmaceutiques les plus importantes au monde. La compagnie compte 145 filiales réparties à l'échelle de la planète, pour un total d'environ 44 000 employés.

Depuis ses débuts en 1885, la multinationale familiale se consacre à la recherche, au développement, à la fabrication et à la commercialisation de produits thérapeutiques innovateurs de qualité pour la médecine humaine et vétérinaire. Fidèle à sa culture, Boehringer Ingelheim s'engage à agir de manière socialement responsable.  Projets sociaux, compassion envers ses employés et leur famille et équité en matière d'emploi forment le point de départ de ses opérations à l'échelle mondiale.  La coopération et le respect mutuels, ainsi que la protection de l'environnement et la viabilité de l'entreprise sont des facteurs intrinsèques à toutes les activités de Boehringer Ingelheim.

En 2011, Boehringer Ingelheim a affiché des ventes nettes de 13,2 milliards d'euros et a investi près de    24 % de cette somme dans la recherche et le développement de médicaments d'ordonnance, son secteur d'activités le plus important.

Boehringer Ingelheim a commencé à exploiter le marché canadien en 1972 à Burlington en Ontario. Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée compte plus de 750 employés dont 170 scientifiques au Canada.

Au sujet du sondage
Un sondage a été mené en ligne auprès de 1 500 adultes Canadiens entre le 19 et le 22 novembre 2012 à l'aide de LegerWeb, volet en ligne de Léger Marketing. Un échantillon aléatoire de la même taille serait associé à une marge d'erreur de +/-2,5 %, 19 fois sur 20.

Pour plus de renseignements, visitez le site www.boehringer-ingelheim.ca

_________________________


1Léger Marketing. Atrial Fibrillation and Stroke Survey Data Tables. 23 novembre 2012; pages 9, 11, 13, 15, 19, 21, 24, 25, 27.
2 Fondation des maladies du cœur et de l'AVCdu Canada. Fibrillation auriculaire. http://www.heartandstroke.on.ca/site/c.pvI3IeNWJwE/b.3581877/k.A37/Stroke__Heart_disease__atrial_fibrillation.html. Consulté le 19 décembre 2012.
3 Fondation des maladies du cœur et de l'AVCdu Canada. Statistiques. http://www.heartandstroke.on.ca/site/c.pvI3IeNWJwE/b.3581729/k.359A/Statistics.html. Consulté le 19 décembre 2012.
4 Centres for Disease Control and Prevention. Atrial Fibrillation Fact Sheet 2010.
5 Lin HJ, Wolf PA, Kelly-Hayes M, et al. Stroke severity in atrial fibrillation: the Framingham study. Stroke 1996;27:1760-4.
6 Monographie de PRADAXA. 24 décembre 2012.
7 Fondation des maladies du cœur et de l'AVCdu Canada. Rapport sur l'AVC 2009.
http://www.heartandstroke.com/site/apps/nlnet/content2.aspx?c=ikIQLcMWJtE&b=4955951&ct=7085089&src=report. Consulté le 12 décembre 2012.

Bas de vignette : "Dr Raymond Gendreau - cardiologue à l'institut de médecine spécialisée de Laval (IMSL) (Groupe CNW/Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd.)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20130212_C4672_PHOTO_FR_23536.jpg

Bas de vignette de la vidéo : "Video: Segment de nouvelles vidéo: Le risque d'AVC EST gérable, malgré ce que croient les Canadiens". Lien URL de la vidéo : http://stream1.newswire.ca/cgi-bin/playback.cgi?file=20130212_C4672_VIDEO_FR_23546.mp4&posterurl=http://photos.newswire.ca/images/20130212_C4672_PHOTO_FR_23546.jpg&clientName=Boehringer%20Ingelheim%20%28Canada%29%20Ltd%2E&caption=Video%3A%20Segment%20de%20nouvelles%20vid%26%23233%3Bo%3A%20Le%20risque%20d%27AVC%20EST%20g%26%23233%3Brable%2C%20malgr%26%23233%3B%20ce%20que%20croient%20les%20Canadiens&title=Le%20risque%20d%27AVC&headline=Le%20risque%20d%27AVC%20EST%20g%26%23233%3Brable%2C%20malgr%26%23233%3B%20ce%20que%20croient%20les%20Canadiens

Bas de vignette de la vidéo : "Video:Rouleau B: vidéo de qualité professionnelle pouvant être téléchargée afin d'appuyer un reportage sur la prévention des AVC. ". Lien URL de la vidéo : http://stream1.newswire.ca/cgi-bin/playback.cgi?file=20130212_C4672_VIDEO_FR_23548.mp4&posterurl=http://photos.newswire.ca/images/20130212_C4672_PHOTO_FR_23548.jpg&clientName=Boehringer%20Ingelheim%20%28Canada%29%20Ltd%2E&caption=Video%3ARouleau%20B%3A%20vid%26%23233%3Bo%20de%20qualit%26%23233%3B%20professionnelle%20pouvant%20%26%23234%3Btre%20t%26%23233%3Bl%26%23233%3Bcharg%26%23233%3Be%20afin%20d%27appuyer%20un%20reportage%20sur%20la%20pr%26%23233%3Bvention%20des%20AVC%2E%20&title=Rolleau%2Db%20sur%20la%20pr%26%23233%3Bvention%20des%20AVC&headline=Le%20risque%20d%27AVC%20EST%20g%26%23233%3Brable%2C%20malgr%26%23233%3B%20ce%20que%20croient%20les%20Canadiens

Bas de vignette : "Le site parlonsAVCetFA.ca (Groupe CNW/Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd.)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20130212_C4672_PHOTO_FR_23561.jpg

Lien URL du PDF : http://stream1.newswire.ca/media/2013/02/12/20130212_C4672_DOC_FR_23563.pdf

SOURCE : Boehringer Ingelheim (Canada) Ltd.


Renseignements :

Bridget Ann Peterson  / Claudine Fortier
Massy Forget Langlois relations publiques
514-842-2455, postes 26 / 23
bapeterson@mflrp.cacfortier@mflrp.ca