Les Cris demandent à intervenir dans une instance introduite par Strateco Resources

Le grand chef : « Nous sommes déterminés à protéger notre environnement et nos droits issus de traités. »

NEMASKA, Eeyou Istchee, le 5 févr. 2013 /CNW/ - Le Grand conseil des Cris (Eeyou Istchee), l'Administration régionale crie et la Nation crie de Mistissini ont déposé aujourd'hui une intervention dans l'instance judiciaire introduite récemment par Strateco Resources contre le ministre de l'Environnement du Québec.

L'action en justice de Strateco vise à forcer le ministre à rendre une décision concernant l'autorisation du projet d'exploration  avancée d'uranium Matoush. Strateco a également demandé à la Cour de déclarer nulle une des conditions recommandées par le COMEX, le comité d'examen environnemental établi sous le régime de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois (CBJNQ), à savoir que Strateco démontre l'acceptabilité sociale de son projet en concluant une entente écrite avec la Nation crie de Mistissini.

Dans leur intervention, les Cris demandent les pleins droits de participation à l'instance et demandent à la Cour de rejeter au complet la demande de Strateco.

« L'importance de l'acceptabilité sociale de projets de développement proposés dans Eeyou Istchee est un aspect essentiel de la relation de nation à nation entre la Nation crie et le Québec » affirme le grand chef Matthew Coon Come. « L'action en justice de Strateco représente une contestation fondamentale de ce principe et de nos droits issus de traités, en particulier la CBJNQ. Nous sommes déterminés à protéger notre environnement et nos droits issus de traités, pour les générations actuelles et futures. »

« La position de la Nation crie de Mistissini, et de la Nation crie dans son ensemble, est claire : nous sommes opposés à l'exploitation minière de l'uranium sous toutes ses formes dans le territoire Eeyou Istchee de la Baie James, » affirme le chef de Mistissini Richard Shecapio. « Nous ne sommes pas disposés à assumer les risques graves que présente l'exploitation minière de l'uranium, pour des milliers de générations futures.»

La première comparution devant le tribunal dans l'instance doit avoir lieu le vendredi 8 février 2013 à Québec.

SOURCE : The Grand Council of the Crees (Eeyou Istchee)

Renseignements :

Bill Namagoose, directeur exécutif
Téléphone : (613) 761-1655
Cellulaire : (613) 725-7024

Tina Petawabano, directrice des relations avec le Québec
Téléphone : (418) 691-1111
Cellulaire : (418) 770-3132

Me Jessica Orkin, Conseillère juridique
Cellulaire: (514) 260-2622