Le gouvernement du Canada appuie un projet pour développer l'esprit d'initiative des filles et des jeunes femmes autochtones à Winnipeg

WINNIPEG, le 22 janv. 2013 /CNW/ - Au nom de l'honorable Rona Ambrose, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre de la Condition féminine, l'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique et député de Provencher, a annoncé aujourd'hui l'appui du gouvernement du Canada à un projet de la société Ka Ni Kanichihk Inc. visant à promouvoir l'accès des filles et des jeunes femmes autochtones au pouvoir à Winnipeg.

« Ce projet permettra aux jeunes autochtones d'explorer leur potentiel, de développer leurs compétences et de se préparer à endosser d'importantes responsabilités dans leur milieu et dans tous les secteurs de l'économie canadienne, a déclaré la ministre Ambrose. Ces filles et ces jeunes femmes possèdent l'énergie, l'esprit d'innovation et le talent nécessaires pour être les dirigeantes de demain. »

« Le gouvernement du Canada reconnaît l'immense capacité des filles et des jeunes femmes à montrer la voie, a pour sa part affirmé le ministre Toews. Ce projet permettra de produire ici des meneuses fortes et innovatrices, des filles et des jeunes femmes autochtones capables d'aider à construire des collectivités pleines d'avenir, où il fait bon vivre. »

À ce jour, le gouvernement du Canada a approuvé l'octroi de plus de 4,8 millions de dollars à différents organismes pour leur permettre de réaliser des projets qui favorisent l'accès des filles et des jeunes femmes au pouvoir et qui améliorent leurs perspectives économiques. Les projets ont été choisis à la suite d'un appel de propositions lancé en juin 2012 sous le thème Préparer la réussite des filles et des jeunes femmes.

Ka Ni Kanichihk, nom qui signifie « celles qui mènent » en langue ininew (crie), recevra 200 000 $ du gouvernement du Canada pour la réalisation d'un projet de préparation au pouvoir, qui s'étalera sur deux ans. L'organisme établira un conseil consultatif formé de filles et de femmes autochtones qui aura pour mandat d'orienter les activités du projet.

Celles-ci comprendront des discussions informelles sur les moyens à prendre pour surmonter les obstacles qui entravent leur accès au pouvoir, accroître les possibilités qui leur sont offertes et former des partenariats afin de maximiser les retombées du projet.

« Nous sommes ravies de pouvoir compter sur le soutien du gouvernement du Canada pour ce projet, qui préparera les filles et les jeunes femmes autochtones à endosser d'importantes responsabilités, a déclaré Jessie Howell, aînée de Ka Ni Kanichihk. Grâce à cet appui financier, nous serons en mesure d'offrir aux participantes des modèles, des mentores, tout un éventail de mécanismes de soutien précieux ainsi que des enseignements culturels. »

Le gouvernement du Canada soutient des projets qui produisent des résultats tangibles pour les femmes et les filles tout en contribuant à renforcer les familles, les collectivités et le pays. Le financement que le gouvernement a octroyé, par l'entremise de Condition féminine Canada, à des projets communautaires a presque doublé depuis 2006-2007, passant de 10,8 millions de dollars à près de 19 millions de dollars — un niveau sans précédent. Depuis 2007, Condition féminine Canada a octroyé, par l'entremise de son Programme de promotion de la femme, plus de 16,5 millions de dollars à des projets visant à promouvoir l'accès des femmes au pouvoir et leur participation à la vie démocratique.

SOURCE : Condition féminine Canada

Renseignements :

Questions des médias :
Amber Irwin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Travaux publics et
des Services gouvernementaux et ministre de
la Condition féminine
819-997-5421

Autres demandes de renseignements : 
Nanci-Jean Waugh
Directrice générale
Communications et affaires publiques
Condition féminine Canada
613-995-7839

This news release is also available in English.
On trouvera tous les communiqués de Condition féminine Canada et de l'information sur l'organisme à l'adresse femmes.gc.ca.