Nouveau programme d'études supérieures en recherche translationnelle - Une option offerte en exclusivité à l'IRCM

MONTRÉAL, le 21 janv. 2013 /CNW Telbec/ - Dès l'été 2013, les étudiants diplômés pourront poursuivre leurs études supérieures en s'inscrivant à la toute nouvelle maîtrise en biologie moléculaire, option médecine cellulaire et moléculaire, à l'Université de Montréal. Cette option permettra aux étudiants d'acquérir une formation multidisciplinaire axée sur la recherche translationnelle et basée sur un système de rotation en laboratoire avec la possibilité de passer rapidement de la maîtrise au doctorat. Cette formule, unique à Montréal, est offerte en exclusivité par l'entremise de l'IRCM.

L'IRCM est un centre de recherche réputé en recherche translationnelle, soit l'arrimage de la recherche fondamentale en laboratoire aux besoins de la pratique en clinique. Les étudiants pourront ainsi maîtriser les nouvelles technologies de la recherche fondamentale tout en ayant une compréhension des défis actuels en soins de la santé.

« Cette option en médecine cellulaire et moléculaire, qui comprend un cursus s'échelonnant sur un an, propose une approche académique novatrice avec la mise sur pied de stages dans les laboratoires de l'IRCM dont les thématiques de recherche sont principalement axées sur l'étude des maladies humaines. Au terme de leur première année de formation intensive, les étudiants bénéficieront d'un solide bagage qui leur permettra de choisir de façon plus active leur directeur de recherche ainsi que leur projet de doctorat » a mentionné Timothy L. Reudelhuber, directeur exécutif des affaires académiques à l'Institut.

« Un autre des avantages de ce nouveau programme sera l'intégration d'une formation sur les plateaux technologiques et la pratique en médecine translationnelle, c'est-à-dire que l'étudiant sera directement exposé au milieu clinique, aux concepts de la médecine personnalisée et aux enjeux éthiques de la recherche clinique » a ajouté Danielle Méthot, coordonnatrice du programme à l'IRCM.

Ce programme permettra à l'IRCM de continuer à recruter les meilleurs étudiants d'ici et sur la scène internationale. La capacité d'accueil de la nouvelle option est de huit à dix étudiants, ce qui en fait une formation sur mesure, réservée aux meilleurs candidats. L'option médecine cellulaire et moléculaire fait partie des programmes de biologie moléculaire de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal.

À propos de l'IRCM
Fondé en 1967, l'IRCM (www.ircm.qc.ca) accueille aujourd'hui plus de 150 étudiants à la maîtrise et au doctorat et une soixantaine de stagiaires postdoctoraux. Les étudiants de l'IRCM sont généralement inscrits à l'Université de Montréal ou à l'Université McGill. L'IRCM est reconnu pour la qualité de sa formation aux études supérieures. Ses professeurs de recherche sont parmi les plus réputés. L'IRCM compte 37 unités de recherche réparties dans cinq axes principaux, spécialisés dans des domaines aussi variés que le cancer, les maladies cardiovasculaires et métaboliques (obésité, diabète), l'immunité et les infections virales (VIH/SIDA et VPH), la neuroéthique, la neurobiologie et le développement de même que la biologie des systèmes et la chimie médicinale. Il compte aussi trois cliniques spécialisées (hypertension, diabète et obésité, cholestérol), huit plateaux technologiques et trois plateformes de recherche dotées d'équipement à la fine pointe de la technologie. L'IRCM est affilié à l'Université de Montréal. Il entretient aussi des relations étroites avec l'Université McGill. La clinique de l'IRCM est affiliée au Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM).


SOURCE : Institut de recherches cliniques de Montréal

Renseignements :

Julie Langelier
Chargée de communication (IRCM)
julie.langelier@ircm.qc.ca | (514) 987-5555