Merck consacre un demi-million de dollars à la lutte contre la mortalité maternelle en Haïti

Jennifer Chan, vice présidente, Politiques santé et communications, Merck Canada ; Robert Beaudry, directeur général du CCISD et Martine Bernier, directrice du projet PRISMA en Haïti. (Groupe CNW/MERCK)

KIRKLAND, QC, le 12 nov. 2012 /CNW Telbec/ - Merck a le plaisir d'annoncer l'octroi de 500 000 $ au Centre de coopération internationale en santé et développement (CCISD), établi à Québec. Ce don s'inscrit dans le cadre du Programme mondial de dons de Merck pour les mères, qui vise à soutenir les organisations philanthropiques qui œuvrent pour l'amélioration de la santé maternelle et contribuent de ce fait à la réduction du nombre de grossesses ou d'accouchements entraînant la mort ou des complications. À l'échelle mondiale, quelque 20 projets ont été choisis, y compris celui du CCISD, qui utilisera ces fonds pour un projet de santé maternelle destiné à des populations de l'Artibonite (Anse Rouge, Terre Neuve et Ennery), en Haïti.

« Nous sommes très heureux d'offrir notre soutien au nouveau programme du CCISD, qui vise à améliorer les services de santé offerts aux mères d'Haïti », affirme Cyril Schiever, président et directeur général, Merck Canada inc. « Le CCISD fait un travail impressionnant dans le monde en vue de la promotion des soins de santé primaires et de la santé des femmes; celui-ci s'intègre parfaitement aux objectifs du programme Merck pour les mères, dont l'objectif est la création d'un monde où aucune femme ne devra mourir d'une complication liée à la grossesse ou à l'accouchement. »

Le CCISD met en œuvre des projets internationaux depuis plus de 25 ans. À compter de janvier 2013, la somme versée par Merck pour les mères sera consacrée à un projet complémentaire au Projet de prise en charge intégrée de la santé de la mère et de l'enfant dans l'Artibonite (PRISMA). « Haïti connaît le taux de mortalité maternelle le plus élevé de l'hémisphère nord1. Les fonds qui permettent de donner accès à des services et à des fournitures médicales sont essentiels pour sauver des vies dans ce pays », déclare Robert Beaudry, directeur général du CCISD. « Nombreux sont ceux qui n'ont pas accès à des soins de santé appropriés; les décès de mères et de nouveau-nés qui auraient pu être empêchés figurent parmi les conséquences les plus déplorables de cette situation. »

D'après Martine Bernier, directrice du projet PRISMA : « Les besoins sont importants. Chaque année, ne serait-ce que dans la zone d'intervention visée par le projet complémentaire au PRISMA, plus de 1 600 femmes deviennent enceintes. Or, l'accès aux services périnataux et le coût de ces derniers peuvent représenter d'insurmontables obstacles pour les mères haïtiennes. En conséquence, ce don extrêmement apprécié aidera les femmes à bénéficier des services appropriés et, au final, à réduire les taux de mortalité et de complications chez les femmes et les nouveau-nés de ce secteur. »

À propos de Merck pour les mères
On estime qu'au cours de la prochaine décennie, près de trois millions de femmes dans le monde mourront de complications de la grossesse ou de l'accouchement. Or, il est possible d'éviter la majorité de ces décès. Le décès d'une mère a de terribles répercussions pour les familles et les collectivités. Entre autres, le nouveau-né est plus susceptible de mourir avant deux ans; de plus, ses frères et sœurs sont plus susceptibles de quitter l'école, d'être en mauvaise santé et de mourir prématurément.

Merck pour les mères est un projet d'un demi-milliard de dollars s'étalant sur dix ans qui vise à créer un monde où aucune femme ne devra mourir d'une complication liée à la grossesse ou à l'accouchement. Forte de sa tradition de découverte de médicaments et de vaccins innovateurs et salvateurs, Merck met à profit son expertise scientifique et commerciale pour le programme, afin de réduire la mortalité maternelle sur le globe.

Pour atteindre nos objectifs, nous nous appuyons sur trois grands piliers : des produits novateurs; un accès accru aux solutions et aux services visant la santé maternelle; enfin, la promotion de la cause et la conscientisation.

Le Programme mondial de dons de Merck pour les mères servira essentiellement à réduire la mortalité maternelle et à améliorer la santé maternelle, en vue de l'atteinte du cinquième objectif du Millénaire pour le développement des Nations Unies, qui est de réduire le taux de mortalité maternelle de 75 % et de permettre un accès universel à la santé génésique d'ici 2015.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site merckformothers.com (en anglais seulement).

À propos de Merck
La société Merck d'aujourd'hui est un chef de file mondial dans le domaine des soins de santé qui vise à aider le monde à vivre mieux. Merck est connue sous le nom de MSD à l'extérieur des États-Unis et du Canada. Grâce à nos médicaments, vaccins, traitements biologiques, produits de santé grand public et de santé animale, nous collaborons avec nos clients et œuvrons à procurer des solutions de santé novatrices dans plus de 140 pays. Nous démontrons également notre détermination à améliorer l'accès aux soins de santé grâce à des politiques, programmes et partenariats d'envergure. Pour obtenir de plus amples renseignements sur nos activités au Canada, consultez le site www.merck.ca.

Déclarations prospectives
Ce communiqué contient des « déclarations prospectives » (forward looking statements), au sens des dispositions libératoires de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 des États-Unis. Ces déclarations peuvent comprendre, entre autres, des déclarations sur les avantages de la fusion entre Merck et Schering-Plough, dont notamment les résultats financiers et d'exploitation futurs et les projets, objectifs, attentes et intentions de l'entreprise combinée, ainsi que d'autres considérations ne constituant pas des faits historiques. Ces déclarations sont fondées sur les convictions et les prévisions actuelles de la direction de Merck et sont soumises à de nombreux risques et incertitudes. Les résultats réels peuvent différer de ceux que décrivent les déclarations prospectives. Les facteurs suivants, entre autres, pourraient entraîner un écart entre les résultats réels et les déclarations prospectives : la possibilité de voir les synergies attendues de la fusion entre Merck et Schering-Plough ne pas se concrétiser du tout ou au cours de la période espérée; les effets de la réglementation de l'industrie pharmaceutique ou des lois concernant les soins de la santé aux États-Unis et à l'échelle mondiale; la capacité de Merck à prédire précisément les conditions de marché futures; la dépendance à l'égard de l'efficacité des brevets de Merck et des autres protections relatives aux produits innovants, ainsi que le risque de faire l'objet d'actions judiciaires ou de mesures réglementaires. Merck ne s'engage aucunement à publier des mises à jour de ses déclarations prospectives à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou de quelque fait que ce soit. D'autres facteurs susceptibles d'entraîner une différence notable entre les résultats réels et les résultats décrits dans les déclarations prospectives sont énoncés dans le rapport annuel 2011 de Merck établi sur le formulaire 10-K et dans les autres documents déposés par la société auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis et accessibles sur le site Internet de cette dernière (www.sec.gov).

___________________________
1 Médecins sans frontières, 2012. MSF in Haiti. Accessible en ligne :
[http://www.doctorswithoutborders.org/news/country.cfm?id=6248&cat=country-page&ref=tag-index]
(consulté en octobre 2012).

Bas de vignette : "Jennifer Chan, vice présidente, Politiques santé et communications, Merck Canada ; Robert Beaudry, directeur général du CCISD et Martine Bernier, directrice du projet PRISMA en Haïti. (Groupe CNW/MERCK)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20121112_C7107_PHOTO_FR_20517.jpg

SOURCE : MERCK

Renseignements :

Pièce(s) jointe(s) :
PHOTO et bas de vignette

Personnes-ressources pour les médias :

Ani Armenian 
Merck
514-428-3395 

Valérie Diamant
CCISD
418-656-5525, poste 8319

Québec/Montréal
Sylvie Patry/Roch Landriault
418-648-1233, poste 232/514-843-2345